unctad.org | La CNUCED contribue au débat de l’assemblée générale sur l’instabilité prix des denrées vivrières de base et autres produits de base
NOTES D'INFORMATION
Pour l'utilisation des médias d'information - Ce n'est pas un document officiel
La CNUCED contribue au débat de l’assemblée générale sur l’instabilité prix des denrées vivrières de base et autres produits de base

UNCTAD/PRESS/IN/2012/007
Geneva, Suisse, (04 avril 2012)

Heiner Flassbeck, Directeur de la Division de la mondialisation et des stratégies de développement à la CNUCED, représentera le Secrétaire général de la CNUCED lors du débat thématique de haut niveau qui se tiendra le 11 avril sur l’instabilité, observée ces derniers mois, des prix des denrées vivrières de base et autres produits de base - sujet auquel la CNUCED a consacré de nombreux travaux de recherche ces dernières années.

Le débat, qui se tiendra dans le cadre de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, portera sur l’instabilité excessive des prix sur les marchés de denrées alimentaires et autres marchés financiers et marchés de produits de base; il est convoqué par le Président de l’Assemblée générale en application d’une résolution de l’Assemblée générale adoptée en décembre 2011. La CNUCED a été sollicitée en tant que partenaire de cette initiative par le Président.

M. Flassbeck est le principal responsable de la rédaction du Rapport sur le commerce et le développement de la CNUCED. Le Rapport 2011 consacrait un chapitre au rôle qu’ont pu jouer les investissements financiers massifs sur les marchés à terme de produits de base à des fins spéculatives - c’est-à-dire des investissements dans des contrats financiers servant non pas à acquérir des produits physiques, mais à s’assurer des gains financiers. D’après les travaux de recherche de la CNUCED, des flux financiers soutenus et de grande ampleur sur les marchés à terme de produits de base peuvent fausser les signaux donnés par les prix, en éloignant les prix des produits de base des niveaux correspondant aux fondamentaux économiques. La question a été analysée plus en détail dans un rapport de la CNUCED (A/66/207) établi pour l’Assemblée générale en 2011. Les travaux de recherche des économistes de la CNUCED consacrés aux conséquences du négoce à «haute fréquence» dans le secteur des produits de base ont récemment fait l’objet de nombreux articles dans les médias financiers et les médias électroniques.

Par ailleurs, la CNUCED contribue à l’établissement d’un rapport conjoint avec le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale à l’invitation du G20, portant sur les effets macroéconomiques d’une instabilité excessive des prix des produits de base sur la croissance économique et le niveau de vie des populations vulnérables.

La résolution appelant à l’organisation d’un débat de haut niveau à l’Assemblée générale est due à l’initiative de Leonel Fernández Reyna, Président de la République dominicaine. Dans une déclaration à l’Assemblée générale en septembre 2011, et à l’occasion d’une réunion spéciale organisée par la Mission permanente de la République dominicaine, le Président Fernández Reyna a attiré l’attention sur les conséquences pour les pauvres d’une hausse brutale des prix des denrées vivrières de base et d’autres produits de base. Il a fait observer que la population pauvre dans le monde vivait principalement dans des pays en développement dépendant des importations alimentaires pour la satisfaction des besoins fondamentaux. L’une des conséquences de la hausse rapide des prix alimentaires avait été de porter à plus d’un milliard d’individus le nombre de personnes souffrant de la faim dans le monde.

M. Flassbeck prendra la parole lors de la première réunion-débat de la journée, consacrée au thème: «Les investissements financiers sur les marchés de produits de base: motivations, mécanismes et incidences». Une deuxième réunion-débat sera consacrée au thème: «Options stratégiques pour remédier à l’instabilité excessive des prix sur les marchés de denrées alimentaires et autres marchés financiers et marchés de produits de base».

Figureront au nombre des intervenants et participants au débat du 11 avril: le Président Fernández; M. Nassir Abdulaziz Al-Nasser, Président de l’Assemblée générale des Nations Unies; Jomo Kwame Sundaram, Sous-Secrétaire général pour le développement économique, du Département des affaires économiques et sociales de l’ONU; Ngozi Okonjo-Iweala, Ministre des finances du Nigéria; Keiichi Miyata, Directeur et Chef de la Division des études sur l’infrastructure financière, de l’Institut des études monétaires et économiques de la Banque du Japon; le professeur Wei Xiong, de la Princeton University; le professeur Frederick Kaufman, de l’École supérieure de journalisme, City University of New York; le professeur José Antonio Ocampo, de l’Université Columbia; David Hallam, Directeur adjoint de la Division des marchés et du commerce, de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture; le professeur Michael Greenberger, de la faculté de droit de l’Université du Maryland; et Peter Kerstens, Attaché financier, de la Commission européenne.

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Unité de Communication et d'information de la CNUCED
T: +41 22 917 5828
T: +41 79 502 43 11
E: unctadpress@unctad.org
Web: http://unctad.org/en/pages/Media.aspx



Loading..

Attendre, s'il vous plaît ....