unctad.org | La réunion sur les normes comptables souligne le rôle essentiel de la communication d’informations par les entreprises pour la promotion des investissements
NOTES D'INFORMATION
Pour l'utilisation des médias d'information - Ce n'est pas un document officiel
La réunion sur les normes comptables souligne le rôle essentiel de la communication d’informations par les entreprises pour la promotion des investissements

UNCTAD/PRESS/IN/2013/008
Genève, Suisse, (07 novembre 2013)
Le Secrétaire général de la CNUCED, des Ministres et d’autres hauts fonctionnaires ont insisté aujourd’hui sur le fait qu’une bonne infrastructure en matière de communication d’information par les entreprises est essentielle à la promotion des investissements, à la stabilité financière et au développement.

Ils se sont exprimés devant plus de 300 experts d’une centaine de pays, rassemblés à Genève pour la trentième session anniversaire du Groupe de travail intergouvernemental d’experts des normes internationales de comptabilité et de publication (ISAR).

Lors de la table ronde d’ouverture, les orateurs ont insisté sur le fait que de nombreux pays en développement ne disposent pas d’infrastructures comptables assez solides pour leur permettre d’appliquer les normes internationales, alors même que ces normes sont souvent nécessaires pour donner confiance aux investisseurs étrangers potentiels.

La trentième session de l’ISAR se termine le 8 novembre.

«Construire une infrastructure bien développée en matière de comptabilité et de communication d’information suppose l’élaboration de politiques et de règlements appropriés, une solide base institutionnelle et des ressources suffisantes.» a déclaré le Secrétaire général de la CNUCED, Mukhisa Kituyi. «L’un des problèmes consiste à former les ressources humaines nécessaires».

Le Secrétaire d’État auprès du Ministère de l’économie et des finances du Cambodge Ngy Tayi, a déclaré que «L’insuffisance des ressources humaines tient à des failles et à l’absence d’un programme approprié au niveau universitaire, à une méconnaissance de la terminologie en matière de comptabilité et d’audit et à l’absence d’un programme de formation au niveau national pour les experts-comptables.».

Pour la Vice-Ministre équatorienne des finances, Vérónica Gallardo, «L’adoption des normes internationales d’information financière (IFRS) et des normes d’audit internationales (ISA) a eu un effet immédiat sur la comparabilité et la transparence.».

Abou Gbané, Vice-Directeur au Ministère ivoirien de l’économie et des finances, a déclaré que «La traçabilité des opérations, la fiabilité des rapports financiers et la mesure des engagements financiers du secteur public sont des aspects importants d’une bonne gouvernance.».

Au cours de la session de trois jours, les délégués ont examiné les meilleures pratiques et les questions clé en matière de développement des capacités nécessaires à la publication d’informations de qualité par les entreprises. Ils ont aussi débattu des nouvelles directives sur les initiatives en matière de communication d’informations sur la durabilité à l’intention des marchés boursiers et des décideurs.

Les participants ont aussi examiné la question de la contribution de la profession de comptable à la réalisation du développement durable. Pour M. Kituyi, «Les objectifs de développement durable et le programme de développement pour l’après 2015 sont des questions majeures pour les États Membres de l’ONU. Quelle que soit leur forme définitive, les objectifs du développement durable ne pourront être atteints sans une véritable contribution du monde des entreprises, et la mesure de cette contribution constitue un objectif important pour de nombreux membres de la communauté comptable.».

La session du trentième anniversaire de l’ISAR a également examiné un des études sur l’utilisation du Guide pratique pour le développement de la comptabilité que peuvent désormais utiliser les États Membres qui souhaitent évaluer leurs infrastructures comptables afin d’en déterminer les insuffisances et les priorités. Officiellement lancé en 2012 à l’occasion de la treizième Conférence quadriennale des Nations Unies sur le commerce et le développement, ce guide est désormais utilisé dans 12 pays.

L’un des principaux intérêts du Guide pratique tient à sa nature même, a déclaré M. Kituyi. Il encourage le dialogue et la prise de conscience des insuffisances existantes et des priorités par tous ceux concernés par la communication d’informations par les entreprises au niveau national. Une nouvelle version en ligne du Guide, appelée «e-ADT» est désormais disponible en quatre langues (anglais, espagnol, français et russe).

La veille de l’ouverture de la trentième session de l’ISAR, un forum sur la comptabilité pour les petites et moyennes entreprises (PME) organisé conjointement par la CNUCED et la Fondation pour les IFRS a été organisé au Palais des Nations. À cette occasion, des experts du monde entier − représentants du Conseil international des normes comptables (IASB), de la Banque mondiale, de la Fédération internationale des experts-comptables et de la CNUCED − ont abordé les enseignements tirés de l’adoption des IFRS à l’intention des PME, les modifications qu’il serait éventuellement possible d’apporter aux normes et les besoins de développement des capacités des PME.

Liens:
Web: Unctad.Org/Isar
e-ADT: http://unctad-accountingdevelopment.org/
E-mail: isar@unctad.org
Twitter: @UNCTAD_ISAR
Les textes des discours prononcés et des exposés ainsi que les documents d’information de la trentième session de l’ISAR sont disponibles à l’adresse suivante: http://isar.unctad.org/isar30/.

 


Pour plus d'informations, veuillez contacter:
Unité de Communication et d'information de la CNUCED
T: +41 22 917 5828
T: +41 79 502 43 11
E: unctadpress@unctad.org
Web: unctad.org/press


Loading..

Attendre, s'il vous plaît ....