unctad.org | Selon de récentes données de la CNUCED, les petites entreprises sont les oubliées de l’économie de l’information
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour l'utilisation des médias d'information - Ce n'est pas un document officiel
Selon de récentes données de la CNUCED, les petites entreprises sont les oubliées de l’économie de l’information

UNCTAD/PRESS/PR/2014/030
Genève, Suisse, (15 juillet 2014)

L’ensemble de données sur l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les entreprises que la CNUCED vient, comme chaque année, d’actualiser montre que les petites entreprises, en particulier celles des pays en développement et des pays en transition, ne profitent pas des avantages offerts par l’économie de l’information.

Selon les nouvelles données, il semble en effet que plus les entreprises sont petites, moins elles sont susceptibles d’être connectées à Internet (fig. 1). Si les disparités sont minimes dans un pays très développé comme la Suisse, où 90 % à 98 % de l’ensemble des entreprises utilisent Internet, le lien entre la taille des entreprises et leur utilisation d’Internet est plus marqué dans les pays en développement. À Oman, par exemple, environ 98 % des entreprises de 50 salariés ou plus utilisaient Internet en 2011, contre seulement 10 % environ des entreprises de neuf salariés ou moins.

Les moyennes, petites et microentreprises étant d’importants incubateurs de l’innovation, de la croissance et de la compétitivité, leur retard relatif en matière d’accès aux TIC a des conséquences non négligeables.

La CNUCED s’intéresse aussi à la proportion d’entreprises ayant un site Web, à la proportion d’entreprises connectées à Internet, par type d’accès et par vitesse de connexion, à l’utilisation d’Internet par les entreprises et à leur participation au commerce électronique.

Si le volume et la valeur des opérations de commerce électronique ne cessent d’augmenter au niveau mondial, les données de la CNUCED montrent que, dans la plupart des pays, les entreprises ont généralement plus tendance à acheter qu’à vendre des produits en ligne (fig. 2).

Parallèlement, dans de nombreux pays en développement et pays en transition, la plupart des entreprises − en particulier, les petites et microentreprises − participent bien moins au commerce électronique que leurs homologues des pays développés.

Même dans les pays relativement développés, la proportion d’entreprises qui commercialisent leurs produits en ligne est nettement inférieure à 50 %.

Ailleurs, notamment en Azerbaïdjan, en Égypte, au Kazakhstan et en Thaïlande, cette proportion n’atteignait même pas 20 %, à en croire les dernières données disponibles. Il reste donc un potentiel à exploiter dans ce domaine.

De manière générale, les entreprises sont parmi les premières à adopter des technologies telles que l’Internet, l’informatique et la téléphonie mobile, qui les aident à être plus compétitives sur les marchés locaux et internationaux et qui peuvent rendre plus efficace et plus dynamique le puissant moteur de la croissance économique qu’est le secteur privé.

Toutes les entreprises n’ont cependant pas les mêmes chances de profiter des débouchés offerts par l’économie de l’information. Si l’on va au-delà des données agrégées, on constate que les petites entreprises utilisent bien moins les TIC pour leur gestion interne, le commerce électronique et leurs relations avec les administrations publiques. De plus, certains secteurs économiques sont à la traîne.

Mesurer la société de l’information doit faire partie intégrante des politiques et des plans nationaux sur les TIC. Les activités de recherche consacrées aux tendances dans le secteur des TIC et à l’impact de ces technologies sur le développement auraient beaucoup à gagner de l’existence de données plus nombreuses et de meilleure qualité. Pour cela, une coopération étroite est nécessaire entre les décideurs et les bureaux de statistique ainsi qu’entre les acteurs de l’appareil statistique national. Actuellement, seulement six pays africains établissent des statistiques sur le sujet, tandis que les autres élaborent leurs politiques relatives aux TIC sans disposer des informations nécessaires.

Dans la livraison 2015 du Rapport sur l’économie de l’information, la CNUCED analysera le commerce électronique et ses effets sur les pays en développement.

Figure 1: Proportion d’entreprises utilisant Internet dans certains pays, dernière année disponible
PR14030f1_en.jpg
Source: UNCTADStat.
Des données plus détaillées sont disponibles en ligne.


Figure 2: Proportion d’entreprises recevant (A) et passant (B) des commandes par Internet
dans certains pays, dernière année disponible
PR14030f2_en.jpg
Source: UNCTADStat.
Des données plus détaillées sont disponibles en ligne.
 
Encadré 1: Données de la CNUCED sur l’économie de l’information disponibles en ligne

Dans le cadre du Partenariat sur la mesure de la contribution des TIC au développement, la Division de la technologie et de la logistique de la CNUCED publie des données pour les indicateurs fondamentaux relatifs à l’économie de l’information (voir http://new.unctad.org/default____600.aspx). Douze de ces indicateurs portent sur l’utilisation des TIC par les entreprises:

• B1: Proportion d’entreprises utilisant des ordinateurs
• B2: Proportion d’employés utilisant régulièrement un ordinateur
• B3: Proportion d’entreprises utilisant Internet
• B4: Proportion d’employés utilisant régulièrement Internet
• B5: Proportion d’entreprises présentes sur Internet
• B6: Proportion d’entreprises ayant un intranet
• B7: Proportion d’entreprises recevant des commandes par Internet
• B8: Proportion d’entreprises passant des commandes par Internet
• B9: Proportion d’entreprises utilisant Internet, par type d’accès
• B10: Proportion d’entreprises ayant un réseau local
• B11: Proportion d’entreprises ayant un extranet
• B12: Proportion d’entreprises utilisant Internet, par type d’activités

Ces indicateurs fondamentaux, qui ont été mis au point par le Partenariat sur la mesure de la contribution des TIC au développement après la consultation de bureaux nationaux de statistique du monde entier, ont été approuvés par la Commission de statistique des Nations Unies à sa quarantième session, en 2009. Un ensemble de données sur l’utilisation des TIC par les entreprises, couvrant la période 2003 2013, est accessible gratuitement. Il est possible de consulter les données concernant certains indicateurs pour 79 pays, ventilées par taille, lieu d’implantation et secteur d’activité des entreprises. Les données relatives aux États membres de l’UE ont été fournies par Eurostat.

À travers son initiative visant à mesurer l’économie de l’information, la CNUCED aide les pays en développement à suivre l’évolution de leur participation à cette économie et à comparer les résultats obtenus, et contribue à collecter et à diffuser des données sur les TIC qui soient transparentes et représentatives de la situation dans le pays. À cette fin, la CNUCED a élaboré un Manuel pour la production de statistiques sur l’économie de l’information et organise régulièrement des ateliers de formation et des missions de conseil afin d’aider les statisticiens des pays en développement et des pays en transition à mieux évaluer l’utilisation des TIC par les entreprises.

Pour de plus amples renseignements, merci d’écrire à: Emeasurement@unctad.org.


Pour plus d'informations, veuillez contacter:
Unité de Communication et d'information de la CNUCED
T: +41 22 917 5828
T: +41 79 502 43 11
E: unctadpress@unctad.org
Web: unctad.org/press


Loading..

Attendre, s'il vous plaît ....