unctad.org | Le programme de la treizième session de la Conférence
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour l'utilisation des médias d'information - Ce n'est pas un document officiel
Le programme de la treizième session de la Conférence

UNCTAD/PRESS/PR/Doha/2012/001
Genève, Suisse, (29 mars 2012)

La question de savoir comment répartir les fruits de la croissance mondiale de façon plus équitable et plus durable, y compris en créant des emplois et en relevant le niveau de vie des populations et des nations pauvres, sera au centre des débats de la treizième session de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED XIII) qui se tiendra à Doha (Qatar) du 21 au 26 avril 2012.

La conférence quadriennale sera inaugurée par S. A. le cheikh Hamad bin Khalifa al-Thani, Émir du Qatar. Parmi les autres chefs d’État ou de gouvernement attendus figurent M. John Evans Ata Mills, Président du Ghana, M. Moncef Marzouki, Président de la Tunisie, le cheikh Hasina, Premier Ministre du Bangladesh et M. Recep Tayyip Erdogan, Premier Ministre de la République turque. De nombreux ministres, des représentants des 194 Etats membre de la CNUCED, du secteur privé et d'organisations non gouvernementales, et des universitaires participeront à la CNUCED XIII.

La Conférence a pour thème «Une mondialisation centrée sur le développement: Vers une croissance et un développement équitables et durables».

Les conférences quadriennales de la CNUCED sont l’occasion d’un large tour d’horizon de la situation économique mondiale et des tendances du commerce, de l’investissement et des finances, particulièrement dans leurs incidences sur les pays en développement. En outre, la Conférence fixe pour les quatre années à venir l’orientation générale et les grands axes du programme de travail de la CNUCED. Des négociations sur ledit programme de travail sont en cours depuis le 3 février à Genève et se poursuivront en Comité plénier pendant la Conférence.

C'est la première fois qu'une conférence quadriennale de la CNUCED a lieu dans le monde arabe. Le moment est on ne peut plus opportun compte tenu des grandes transformations dont la région est le théâtre depuis 2011. Les inégalités de revenus, la création d’emplois et le rôle des femmes dans le développement ont joué un rôle clé dans les changements en cours. La Conférence traitera de tous ces sujets.

Différents travaux sont menés en parallèle des conférences quadriennales de la CNUCED: le débat général en séance plénière, les réunions-débats consacrées à des questions particulières et des forums sur des questions comme l’investissement et les services. En outre, des tables rondes thématiques de haut niveau sont organisées sur les quatre thèmes subsidiaires de la CNUCED XIII. Sont aussi prévues des manifestations culturelles et des réunions ministérielles.

Le Président du Comité national de coordination du Qatar pour la CNUCED XIII est M. Hamad Bin Abdulaziz Al-Kawari, Ministre de la culture, des arts et du patrimoine.

La Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), créée en 1964, est l’organe central du système des Nations Unies chargé des questions de commerce et des questions connexes de développement. Elle fait des recommandations de principe relatives aux échanges, aux finances, à l’investissement et à la technologie, fondées sur des recherches et des analyses axées sur le développement.

Pré-événements

Plusieurs événements seront organisés à Doha avant la Conférence.

Quelque 400 représentants de plus de 130 organisations non gouvernementales participeront au Forum de la société civile qui s’ouvrira le 17 avril et se poursuivra jusqu’à la veille de la clôture de la Conférence.

Le premier Forum mondial des services (19 avril) réunira des experts des gouvernements, du monde de l’entreprise et des milieux universitaires pour examiner l’évolution d’un secteur économique qui représente 50 % du produit intérieur brut des pays en développement.

Le Groupe inter institutions des Nations Unies sur le commerce et les capacités productives se réunira le 21 avril. Il coordonne le travail d’équipe de l’ONU sur des problèmes internationaux d’importance capitale. Le Groupe se penchera sur les moyens d’améliorer la capacité productive des pays en développement, c’est-à-dire de renforcer leur aptitude à produire des biens marchands d’une plus grande variété et plus perfectionnés afin de donner plus de stabilité à la croissance économique et de créer davantage d’emplois.

L’assemblée générale annuelle du Réseau mondial de banques d’importation-exportation et d’institutions de financement du développement (G-NEXID) se réunira le 20 avril. G-NEXID fournit des services financiers destinés à stimuler et à soutenir le commerce en croissance rapide entre pays en développement, appelé aussi commerce «Sud-Sud».

Le troisième Forum mondial de l’investissement (20-22 avril) réunira des chefs d’État, des ministres, de hauts fonctionnaires et des dirigeants de multinationales comme Peter Brabeck-Letmathe, Président du conseil d’administration de Nestlé, Christophe de Margerie, Président-Directeur général de Total, et Jean-Guy Carrier, Secrétaire général de la Chambre de commerce internationale. Le Forum est organisé en 12 sessions dont le "sommet mondial des dirigeants", qui a pour thème "L’investissement dans le développement durable", la table ronde ministérielle sur les enjeux de la politique d’investissement, et la table ronde de haut niveau sur les fonds souverains.

Programme de la Conférence

Lors du débat de haut niveau du 21 avril, les chefs d’État et de gouvernement examineront le thème «Croissance économique et équité sociale: nouvelles perspectives après la crise économique mondiale».

Placée sous le haut patronage de S. A. Moza bint Nasser, cheikha du Qatar, la journée du 23 avril traitera, au plus haut niveau, de la question des femmes dans le développement. Elle se terminera par l'attribution du troisième prix Empretec «Les femmes chefs d’entreprise». Il sera décerné à une «Femme d'un pays en développement ayant réussi à fonder une entreprise  et à créer  des emplois.

Plusieurs publications seront lancées à Doha.  Le rapport de la CNUCED intitulé  «Development and Globalization: Facts and Figures 2012», sera présenté l’après-midi du 21 avril. Un recueil spécial de la série «Rapport sur le commerce et le développement», intitulé «1981-2011: Three Decades of Thinking Development» sera présenté l’après-midi du 23 avril.

Un nouveau rapport sur les produits de base et le développement, qui a pour thème «Problèmes chroniques, nouveaux défis et perspectives en mutation», sera présenté le 23 avril, au cours d’une séance spéciale sur «le gaz naturel en tant que moteur de croissance».

Une Journée de l’innovation et de la technologie, organisée en partenariat avec la Fondation du Qatar, aura lieu le 24 avril. Des personnalités de premier plan en matière de technologie et d’innovation engageront avec les décideurs et avec un large public des discussions sur les politiques générales qui ont montré leur efficacité à stimuler la croissance et le développement grâce à l’innovation. Elles examineront les moyens pratiques par lesquels la technologie et l’innovation peuvent contribuer à résoudre les grands problèmes socioéconomiques auxquels les pays en développement sont confrontés.

Des réunions ministérielles se tiendront avant et pendant la Conférence: réunion ministérielle des pays les moins avancés le 19 avril; session spéciale des Ministres africains du commerce, organisée en coopération avec l’Union africaine le 20 avril; réunion ministérielle du Groupe des 77 le 21 avril; réunion ministérielle des pays en développement sans littoral le 23 avril.

D'autres réunions-débats sont prévues sur les sujets suivants:

• Atelier régional sur l’application du droit de la concurrence dans la région du Golfe (18 avril)

• Soutenir l’économie palestinienne sous occupation: le rôle de la coopération arabe» se tiendra le 19 avril

Commerce et réduction de la pauvreté: les chaînons manquants (22 avril);

Prévention et gestion des crises de la dette (22 avril);

Réflexions sur le système commercial international et le développement équitable (24 avril);

• Montrer la voie à suivre en matière de transport viable des marchandises (25 avril);

• Les pays les moins avancés et les économies émergentes (en collaboration avec le Secrétariat du Commonwealth (25 avril);

• Mesures non tarifaires: stratégie internationale pour demain (25 avril);

Une économie créative au service du développement (26 avril);

• Les banques de développement (26 avril);

• Technologies de l’information et de la communication au service du partage des connaissances (26 avril);

Tables rondes ministérielles

Quatre tables rondes de haut niveau sont prévues, respectivement pour chacun des thèmes subsidiaires de la treizième session:

• Table ronde 1: Renforcer un environnement économique favorable à tous les niveaux à l’appui d’un développement équitable et durable (10 heures -13 heures le 22 avril)

La crise financière mondiale a révélé des failles dans la gouvernance et dans la politique économique sur les plans international et national, failles qui ont créé un processus d’expansion-récession sans précédent et creusé les inégalités de revenus. Les participants examineront les moyens de prévenir à court terme les risques d’une nouvelle récession ainsi que les mesures à prendre pour s’attaquer aux causes premières de la crise mondiale, action qui exige des réformes de structure, particulièrement dans les systèmes financiers nationaux et internationaux.

• Table ronde 2: Promouvoir l’investissement, le commerce, l’entreprenariat et les politiques de développement correspondantes pour stimuler une croissance économique soutenue dans la perspective d’un développement durable et équitable (15 heures-18 heures le 22 avril)

À mesure que la crise économique mondiale s’éteint, il est nécessaire de mettre en place de nouveaux cadres d’investissement et d’entreprenariat qui soient au service des objectifs du développement durable et de la croissance équitable. Les participants définiront les moyens possibles de répondre à cette nécessité et traceront les principes directeurs d’une nouvelle génération de politiques de l’investissement et de l’entreprise.

• Table ronde 3: Intensifier toutes les formes de coopération et de partenariat pour le commerce et le développement, y compris Nord-Sud, Sud-Sud ainsi que la coopération triangulaire (9 heures-midi le 24 avril)

Une action concertée sur les plans national, régional et international pourrait renforcer l’impact du commerce sur la croissance économique équitable et le développement durable. Les participants examineront la manière de mobiliser, de financer et de mieux canaliser la coopération et les partenariats, afin que le système commercial international et le commerce mondial des marchandises, des services et des produits de base contribuent à étendre le progrès, à améliorer les capacités productives et à relever le niveau de vie des pays en développement.

• Table ronde 4: S’attaquer aux problèmes de développement, persistants et nouveaux, qui ont des incidences sur le commerce et le développement et sur les questions associées dans les domaines du financement, de la technologie, de l’investissement et du développement durable (9 heures-midi le 25 avril)

L’expansion des capacités productives des pays en développement est considérée comme un moyen de créer des emplois, d’assurer une croissance économique plus soutenue et de relever d’une manière générale le niveau de vie. Mais cette transformation structurelle exige que l’on mène une action sur plusieurs fronts: améliorer les capacités technologiques, stimuler l’industrie, satisfaire les besoins en énergie et répondre aux préoccupations environnementales causées par le changement climatique. Ces questions revêtent un caractère d’urgence dans les pays les moins avancés.

Précédentes conférences de la CNUCED

Ci-après la liste des conférences quadriennales de l’Organisation depuis la fondation de la CNUCED en 1964: CNUCED XII, Accra (Ghana), 2008; CNUCED XI, São Paulo (Brésil), 2004; CNUCED X, Bangkok (Thaïlande), 2000; CNUCED IX, Midrand (Afrique du Sud), 1996; CNUCED VIII, Cartagena de Indias (Colombie), 1992; CNUCED VII, Genève (Suisse), 1987; CNUCED VI, Belgrade (Yougoslavie), 1983; CNUCED V, Manille (Philippines), 1979; CNUCED IV, Nairobi (Kenya), 1976; CNUCED III, Santiago (Chili), 1972; CNUCED II, New Delhi (Inde), 1968; et CNUCED I, Genève (Suisse), 1964.


Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Unité de Communication et d'information de la CNUCED
T: +41 22 917 5828
T: +41 79 502 43 11
E:
unctadpress@unctad.org
Web:
http://unctad.org/press



Loading..

Please wait....

Charlie Hebdo