unctad.org | Pour Les Nations Unies, Une Ére Numérique Nouvelle Doit Garantir La Prospérité Pour Tous
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour l'utilisation des médias d'information - Ce n'est pas un document officiel
Pour Les Nations Unies, Une Ére Numérique Nouvelle Doit Garantir La Prospérité Pour Tous

EMBARGO
Le contenu de ce communiqué et du présent Rapport ne doit pas être cité ni résumé par la presse écrite, la radio, la télévision et les médias électroniques avant le
02 octobre 2017, 19:00
à Genève

UNCTAD/PRESS/PR/2017/033
Genève, Suisse, (02 octobre 2017)

​La numérisation a un impact sur tous les aspects de la production et du commerce, des plus grandes entreprises aux plus petits commerçants. Pour autant, le risque existe qu'elle conduise à une aggravation des inégalités de revenus. C'est l'avertissement de la CNUCED qui publie aujourd'hui le Rapport 2017 sur l'économie de l'information, intitulé "Numérisation, commerce et développement".

Les technologies de l'information et des communications (TIC), le commerce électronique et d'autres applications numériques aident un nombre croissant de petites entreprises et d'entrepreneurs dans les pays en développement à se connecter aux marchés mondiaux et à trouver de nouveaux moyens de générer des revenus. Ils sont mis en œuvre pour promouvoir les entreprises, y compris dans les efforts  d'autonomisation des femmes en tant qu'entrepreneures et commerçantes, et pour soutenir les activités productives.

L'économie numérique est en pleine expansion dans les pays du Sud. Selon les données de l'Union Internationale des Télécommunications (UIT), les économies en développement, avec à leur tête l'Inde et la Chine, ont représenté près de 90 % des 750 millions de personnes qui se sont connectées pour la première fois entre 2012 et 2015.

"A la CNUCED, nous sommes enthousiasmés par la capacité de transformation de la numérisation, mais nous devons reconnaître que l'Internet n'est pas une panacée ", a déclaré le Secrétaire général de la CNUCED, Mukhisa Kituyi.

"Des politiques nationales et internationales efficaces sont nécessaires pour s'assurer que les gains sont répartis équitablement entre les pays et à l'intérieur des pays ", a ajouté le Dr Kituyi.

Le rapport souligne que plus de la moitié de la population mondiale n'est toujours pas connectée et que le rythme de croissance du taux d'accès à  Internet et de son utilisation ralentit. A titre d'exemple, dans les Pays les moins avancés (PMA), une personne sur six seulement a utilisé l'Internet en 2016.
Globalement, la numérisation des activités économiques s'est accélérée grâce à l'élargissement de l'accès au haut débit et à la réduction drastique des coûts en équipement et logiciels liés aux TIC. Le coût moyen d'un gigaoctet de capacité de stockage des disques durs, par exemple, est passé de plus de 400 000 dollars en 1980 à 0,02 dollars en 2016.

La numérisation alimente la montée en puissance de l'impression 3D, de l'intelligence artificielle, de l'Internet des objets, de l'informatique en nuage, du Big Data (grands volumes de données) et de l'automatisation, y compris dans les pays en développement. Au Myanmar,  les agriculteurs utilisent une imprimante 3D pour créer des pièces détachées pour l'entretien de gicleurs et de la mécanique interne d'une pompe solaire.  En Tanzanie, des bouteilles en plastique recyclées sont utilisées comme matière première pour l'impression 3D de prothèses.

Toutefois, les gains de productivité découlant de la numérisation peuvent ne profiter qu'à quelques individus déjà riches et compétents. Les dynamiques qui veulent que le gagnant rafle toute la mise  sont typiques des économies basées sur Internet, où les effets de réseau profitent aux premiers entrants et aux prescripteurs de normes.  Les quatre premières sociétés par capitalisation boursière dans le monde  sont toutes étroitement liées à l'économie numérique: Apple, Alphabet (Google), Microsoft et Amazon.

Les recherches publiées aujourd'hui par la CNUCED s'inscrivent dans un contexte de préoccupations croissantes face à l'aggravation des inégalités de revenus. Dans les pays de l'OCDE, où l'économie numérique a le plus évolué, l'utilisation croissante des TIC s'est accompagnée d'un écart de revenus croissant entre riches et pauvres.

Les experts de la CNUCED recommandent notamment que les pays s'assurent de la formation d'un nombre suffisant de travailleurs qualifiés dotés de capacité d'adaptation et de la créativité nécessaires pour "travailler avec les machines". Davantage d'emplois en col bleu et en col blanc pourraient devenir obsolètes à cause de l'automatisation.

"Tous les pays devront adapter leurs systèmes d'éducation et de formation pour fournir les compétences requises à l'économie numérique ", indique le rapport.

Avec l'essor du commerce numérique et l'importance croissante des flux de données dans les entreprises, il sera nécessaire que s'établisse un dialogue plus étroit entre les acteurs du commerce numérique et les décideurs politiques en charge de l'Internet. Les flux de données et l'Internet des objets, par exemple, soulèvent des préoccupations en matière de confidentialité et de sécurisation des données.

Le défi politique dépend de la volonté des pays à s'engager dans l'économie numérique et à en tirer parti, les PMA étant les moins bien préparés. Pour faire en sorte qu'un plus grand nombre de personnes et d'entreprises dans les pays en développement aient la capacité de s'engager efficacement dans l'ère numérique, la communauté internationale devra accroître son soutien.  Une collaboration à grande échelle, au niveau international, est nécessaire pour empêcher l'évolution de l'économie numérique  de creuser les fossés numériques et les inégalités de revenus existantes.


FAITS ET CHIFFRES  SUR L'ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

Sa croissance:

• D'ici 2019, le trafic Internet mondial devrait être 66 fois plus élevé qu'en 2005.
• La production de biens et services liés aux TIC représente environ 6,5 % du PIB mondial.
• Quelque 100 millions de personnes sont actuellement employées dans le secteur des services TIC.
• Les exportations de services liés aux TIC ont augmenté de 40% entre 2010 et 2015.
• Les expéditions d'imprimantes 3D devraient passer de 450 000 en 2016 à 6,7 millions en 2020, soit une multiplication par 15 en seulement trois ans.

Ses défis de développement:
• Avec environ 16 % de leurs populations qui utilisent l'Internet en 2016, les Pays les moins avancés (PMA) sont loin d'atteindre l'objectif d'accès universel à l'Internet fixé par les Objectifs de développement durables.
• Séparation entre zones urbaines et rurales: les réseaux 3G couvrent 89 % des zones urbaines, mais seulement 29 % des zones rurales; l'écart le plus prononcé se trouve dans les pays à faible revenu.
• Le fossé entre les utilisateurs hommes et femmes de l'Internet est plus prononcé dans les pays en développement.
• L'utilisation du commerce électronique dans les PMA est généralement inférieure à 2 % de la population, contre plus de 50 % dans de nombreux pays développés.
• Seuls 4 % des imprimantes 3D dans le monde sont utilisées en Afrique et en Amérique latine.
• En Afrique, moins de 40 % des pays ont adopté une législation sur la protection des données et en Océanie, seules les Îles Cook disposent d'une telle législation.

Geographical concentration of headquarters of “digital MNEs” with a market capitalization of more than $1 billion, by region, 2016

PR17033f1_en  .gif
Source: M Van Alstyne, 2016. How new biz models are changing the shape of industry. Presented at 3D Experience Forum, 10 May. Available at https://www.youtube.com/watch?v=8OFRD66pI0Y.
* Digital multinational enterprises with a market capitalization of more than $1 billion


Top 10 importers of cross-border online business-to-consumer purchases, 2015*

PR17033f2_en.gif
Source: UNCTAD calculations.
Abbreviation: B2C, business to consumer.
* Estimates by UNCTAD based on official and market research information. Trade data for derivations based on data from the World Trade Organization; data on cross-border online shoppers estimated, based on information from Eurostat (for France, Germany, Italy, the Netherlands and the United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland), PayPal (for China, Japan and the United States of America); Statistics Canada and the Korea Internet and Security Agency (Republic of Korea).






Pour plus d'informations, veuillez contacter:
Unité de Communication et d'information de la CNUCED, Catherine Huissoud
T: +41 22 917 5549
T: +41 79 502 43 11
E: unctadpress@unctad.org ou catherine.huissoud@unctad.org
Web: unctad.org/press


Loading..

Please wait....

Charlie Hebdo