unctad.org | Les autorités de promotion des investissements de Malte, du Mexique, de la Chine, du Swaziland et de la Grenade primées lors de la cérémonie d’ouverture du Forum mondial de l’investissement
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour l'utilisation des médias d'information - Ce n'est pas un document officiel
Les autorités de promotion des investissements de Malte, du Mexique, de la Chine, du Swaziland et de la Grenade primées lors de la cérémonie d’ouverture du Forum mondial de l’investissement
Le Vice-Premier Ministre du Qatar et le Secrétaire général de la CNUCED ont inauguré le Forum, qui doit durer quatre jours

UNCTAD/PRESS/PR/Doha/2012/016
Doha, Qatar, (21 avril 2012)

Les organismes de promotion des investissements de Malte, du Mexique, de la Chine, du Swaziland et de la Grenade ont été primés au troisième Forum mondial de l’investissement de la CNUCED, qui a démarré vendredi soir.

Le Secrétaire général de la CNUCED, M. Supachai Panitchpakdi, et le Premier Ministre du Qatar, le cheikh Hamad bin Jassim bin Jaber Al Thani, représenté par son Vice-Premier Ministre, M. Ahmad Bin Abdullah Bin Zaid Al-Mahmoud, ont ouvert officiellement le Forum lors d’une cérémonie au Centre national des congrès du Qatar.

Près de 40 organismes de promotion des investissements du monde entier étaient en lice pour l’attribution du prix 2012 de la promotion des investissements, qui couvrait la période 2010-2011. Le premier prix a été attribué ex aequo aux trois organismes ci-après:

• Malta Enterprise. L’organisme a été primé pour sa contribution à la création de 950 emplois nets depuis janvier 2010 via des services innovants de promotion des investissements et de «suivi» des investisseurs et un programme de reconversion en faveur des ouvriers licenciés des chantiers navals qui ont été réembauchés dans une société de maintenance aéronautique.

• ProMéxico. L’organisme a été félicité pour ses activités de promotion des investissements étrangers directs (IED) en coopération avec différents acteurs et partenaires. Il a été fait mention d’un récent projet d’investissement dans l’aéronautique par lequel ProMéxico a contribué à attirer 400 emplois nouveaux, en favorisant des partenariats entre l’entreprise devant investir et des centres d’enseignement, et en contribuant à la mise en place d’un programme commun de gestion des talents pour le secteur aérospatial.

• Le Beijing Haidian Investment Promotion Bureau, pour son rôle dans la promotion d’Investissements directs (IED) dans les technologies de pointe pour l’emploi à forte valeur ajoutée. L’organisme a été félicité en particulier pour son rôle dans l’implantation d’un projet de recherche-développement de grande envergure dans le domaine des sciences de l’information et des télécommunications qui a créé 3 800 emplois nouveaux, dont de nombreux postes à haute qualification.

Le deuxième prix a été attribué à deux organismes d’un pays en développement sans littoral (PDLC) et d’un petit État insulaire en développement:

• La Swaziland Investment Promotion Authority a été citée pour son rôle dans l’implantation d’un projet d’IED dans la fabrication de textiles et de vêtements qui a créé 850 emplois.

• La Grenada Industrial Development Corporation (GIDC) a reçu le prix pour son rôle dans le développement d’un centre d’appels entrants affilié à une société aux États-Unis qui a créé 80 emplois nouveaux.

Le prix de la promotion des investissements de la CNUCED est décerné chaque année aux organismes qui se distinguent par leur action en faveur des investissements dans l’optique d’un développement durable. Le prix a récompensé plus particulièrement cette année l’excellence en matière de promotion des investissements pour l’emploi et les compétences.

Les prix ont été remis par le cheikh Hasina, Premier Ministre du Bangladesh; Mme Tarja Kaarina Halonen, ancienne Présidente de la République de Finlande et Coprésidente du Groupe de haut niveau du Secrétaire général de l’ONU sur la viabilité à l’échelon mondial; M. Thabo Mbeki, ancien Président de l’Afrique du Sud; M. Joaquim Chissano, ancien Président de la République du Mozambique; et M. Hamad Bin Abdulaziz Al-Kuwari, Ministre de la culture, des arts et du patrimoine du Qatar, pays hôte officiel du Forum mondial de l’investissement 2012.

Le Forum sur l'investissement, qui se tiendra jusqu’au 23 avril parallèlement à la treizième session quadriennale de la Conférence, examinera les stratégies, les politiques et les partenariats mondiaux visant à optimiser la contribution de l’investissement à un développement solidaire et durable, en particulier dans les pays les plus pauvres. Les réunions offrent des possibilités d’interaction entre des dirigeants mondiaux, de hauts responsables, des chefs d’entreprise, des investisseurs, des organismes de promotion des investissements et des spécialistes et des praticiens de l’investissement de nombreux pays du monde entier, a déclaré M. Supachai vendredi aux participants.

M. Supachai a averti que si les chiffres de la CNUCED pour 2011 concernant les IED dans le monde indiquaient que les flux d’investissement avaient dépassé leur niveau moyen d’avant la crise, ils étaient encore éloignés du niveau record de 2007, certaines régions parvenant mieux à se redresser que d’autres. En tout état de cause, il existait des possibilités intéressantes d’accroître les investissements dans le développement durable - non des moindres, la participation des fonds souverains, nouveaux acteurs majeurs qui sont représentés en force au Forum cette année.

Le Vice-Premier Ministre du Qatar a appelé l’attention sur le rôle plus affirmé assumé par le Gouvernement qatarien sur la scène internationale, dans les cercles diplomatiques et dans le cadre de son action en faveur des droits de l’homme, des droits culturels et du progrès économique et social. Il a indiqué que la coopération qatarienne avec la CNUCED visait à faire progresser l’objectif du développement durable, tant sur le plan régional qu’au niveau mondial. Il a évoqué en particulier la participation de son gouvernement en coopération avec la CNUCED à la promotion des investissements et des entreprises pour la création d’emplois, notamment parmi les femmes et les jeunes, dans le cadre de l’initiative du Qatar et de la CNUCED en faveur des jeunes entrepreneurs.

Le Vice-Premier Ministre a exprimé l’espoir que le Forum déboucherait sur des initiatives ambitieuses, notamment sur un cadre pour les politiques d’investissement au service d’un développement durable; des recommandations concrètes dans un certain nombre de domaines, notamment les normes de comptabilité et d’information; et des possibilités concrètes de promouvoir l’investissement dans le développement durable, notamment des modalités visant à promouvoir et faciliter des investissements des fonds souverains dans l’atténuation de la pauvreté. Il a aussi évoqué la possibilité offerte par le Forum de réunir des investisseurs et des gouvernements, notamment des responsables de la promotion des investissements, afin de soutenir les investissements dans l’économie réelle. L’un des faits marquants de la cérémonie d’ouverture a été une manifestation culturelle consacrée au thème de l’investissement dans le développement durable à long terme.

En dernier lieu, le Vice-Premier Ministre a estimé que le Forum serait l’occasion de reconnaître des succès exemplaires dans le domaine des investissements, dans le cadre par exemple du prix de la femme chef d’entreprise et du prix pour la promotion des investissements.

De nouvelles possibilités d’investissement dans le développement durable ont déjà vu le jour grâce au Forum. Pendant la cérémonie d’ouverture à l’hôtel Saint Regis, M. Ikililou Dhoinine, Président des Comores, s’est entretenu des possibilités d’investissement dans son pays avec le Président de Nestlé, M. Peter Brabeck. Cette rencontre bilatérale a abouti à un engagement ferme de la part de Nestlé de se rendre aux Comores pour évaluer les possibilités d’investissement dans la production de vanille bourbon cultivée aux Comores en agrobiologie dont la qualité est mondialement réputée. Le Président des Comores a aussi accepté de se rendre en Suisse avant la fin de l’année afin de continuer les discussions dans la perspective d’un accord d’investissement. L’intérêt des Comores pour un investissement de Nestlé est certain, car des négociations directes avec Nestlé pourraient lui permettre de gravir plusieurs échelons dans la chaîne mondiale de valeur du traitement de la vanille, de moderniser sa production et d’aider les cultivateurs locaux.


Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Unité de Communication et d'information de la CNUCED
à Doha, T: +974 7795 3748/7792/8023
T: +41 79 502 43 11
E: unctadpress@unctad.org
Web: www.unctad.org/press
 
ou à Genève, T: +41 22 917 5828
T: +41 79 502 43 11
E: unctadpress@unctad.org
Web: www.unctad.org/press



Loading..

Please wait....

Charlie Hebdo