unctad.org | La CNUCED s´associe à l´action commune du système des Nations Unies pour aider l´IRAQ à participer à une économie mondialisée et fondée sur la connaissance
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour l'utilisation des médias d'information - Ce n'est pas un document officiel
La CNUCED s´associe à l´action commune du système des Nations Unies pour aider l´IRAQ à participer à une économie mondialisée et fondée sur la connaissance

UNCTAD/PRESS/PR/2008/043/Rev.1
24 October 2008

joint UNCTAD and United Nations Development Programme

Genève, 24 octobre 2008 - Le Secrétaire général de la CNUCED, M. Supachai Panitchpakdi, signera vendredi 24 octobre, un mémorandum d´accord avec M. Bisrat Aklilu, Coordonnateur exécutif du Bureau du Fonds d´affectation spéciale multidonateurs, Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), et Administrateur du Fonds d´affectation spéciale pour l´Iraq du Groupe des Nations Unies pour le développement (GNUD). La signature aura lieu au bureau de la CNUCED à New York à 9 h 15 (heure locale).

Le Fonds d´affectation spéciale pour l´Iraq du Groupe des Nations Unies pour le développement est un des deux fonds d´affectation spéciale créés en 2004 dans le cadre du Mécanisme des fonds internationaux pour la reconstruction de l´Iraq pour aider les pays donateurs à canaliser leurs ressources et à coordonner leur aide à la reconstruction et au développement de l´Iraq. Ce fonds est géré par le Bureau du Fonds d´affectation spéciale multidonateurs du PNUD qui fait fonction d´Administrateur pour le compte des organismes des Nations Unies participants. Le montant total des contributions versées au Fonds d´affectation spéciale pour l´Iraq du GNUD s´élève à 1,3 milliard de dollars. Au total, 25 pays donateurs et 21 organismes des Nations Unies participants ont signé une lettre d´accord et un mémorandum d´accord, respectivement, avec le Bureau du Fonds d´affectation spéciale multidonateurs. Les État membres de l´Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et un certain nombre de pays en développement, comme l´Inde et le Qatar, comptent parmi les donateurs.

En signant ce mémorandum d´accord, la CNUCED rejoindra les 21 autres organismes des Nations Unies participants qui apportent leur soutien à l´Iraq dans le cadre de l´action concertée du système des Nations Unies. Elle pourra aussi accéder aux ressources du Fonds d´affectation spéciale pour l´Iraq du GNUD pour financer ses principaux programmes d´aide à ce pays, comme le programme SYDONIA (Système douanier automatisé) et le programme d´examen des politiques concernant la science, la technologie et l´innovation. La CNUCED compte aider l´Iraq dans un certain nombre de domaines essentiels, notamment politique concernant la science, la technologie et l´innovation, automatisation des douanes (au moyen de son programme phare de système informatisé de gestion des activités douanières, dit programme SYDONIA), mise en réseau des connaissances, élaboration des politiques commerciales y compris en vue de l´accession à l´Organisation mondiale du commerce (OMC), et politiques d´investissement.

Pour ce qui est de la science, de la technologie et de l´innovation, la CNUCED voudrait mener un examen des politiques y relatives pour l´Iraq. Une telle évaluation aidera le Gouvernement iraquien à concevoir et mettre en place un système national pour la science, la technologie et l´innovation.

Un mémorandum d´accord concernant ce projet a été signé à Genève le 1er septembre 2008 par M. Raid Fahmi, Ministre iraquien de la science et de la technologie, et par M. Supachai Panitchpakdi, Secrétaire général de la CNUCED. Le Secrétaire général de l´ONU, M. Ban Ki moon, était présent (voir le communiqué de presse UNCTAD/PRESS/PR/2008/39). Lors de la signature, M. Supachai Panitchpakdi a exprimé la volonté sans faille de la CNUCED d´apporter un large appui à l´Iraq pour "aider ce pays à devenir un acteur efficace de l´économie mondialisée actuelle et du système commercial multilatéral, et à en tirer bénéfice".

L´examen des politiques concernant la science, la technologie et l´innovation serait préparé par une équipe d´experts sous la supervision de la CNUCED, en partenariat avec des responsables gouvernementaux, des représentants du secteur privé, des responsables de l´enseignement supérieur et des responsables d´instituts de recherche. Le résultat de cet examen servira de base aux projets d´envergure que l´Iraq compte mettre en œuvre pour stimuler la croissance économique sur le long terme en développant et en mettant à profit la science, la technologie et l´innovation.

La CNUCED examine les politiques concernant la science, la technologie et l´innovation lorsque les gouvernements des pays en développement lui en font la demande. Les résultats du dernier examen, effectué pour l´Angola, ont été présentés le 29 mai 2008 à la onzième session de la Commission des Nations Unies sur la science et la technique au service du développement. Des examens ont aussi été préparés pour sept autres pays en développement.

Alors que l´Iraq se distinguait au plan régional dans les domaines de la science, de la technologie et de l´innovation, son infrastructure intellectuelle a beaucoup pâti après des années d´isolement, de difficultés financières et de destruction des équipements. Les estimations provenant de différentes sources montrent que près de 80 % des établissements d´enseignement supérieur et des instituts de recherche ne sont pas pleinement opérationnels et qu´un grand nombre de scientifiques et d´ingénieurs iraquiens auraient quitté le pays. Un des principaux objectifs de l´examen sera d´aider l´Iraq à faire en sorte que ses programmes en matière de science, de technologie et d´innovation deviennent un instrument de reconstruction du pays et d´aider le Gouvernement à favoriser le retour des scientifiques et des ingénieurs iraquiens. De manière générale, l´objectif est d´aider l´Iraq à participer efficacement à une économie mondialisée et fondée sur la connaissance.

La mise en place du programme SYDONIA en Iraq sera une autre grande initiative de la CNUCED pour aide ce pays. Ce programme, qui consiste en la mise en place d´un système douanier automatisé à des fins de contrôle des cargaisons et de dédouanement des marchandises a été introduit dans plus de 80 pays à travers le monde, à qui il a permis d´en retirer d´importants bénéfices, à savoir, une efficacité accrue des transactions commerciales, une augmentation des recettes douanières ainsi que davantage de transparence dans la gestion des douanes.

La CNUCED fournit à l´Iraq une assistance technique en matière de gestion de la dette depuis septembre 2005 et aide le Ministère des finances et la Banque centrale à créer une base de données sur la dette afin d´enregistrer et de surveiller l´ensemble des obligations contractées par le Gouvernement. La CNUCED fournit également des avis techniques et dispense une formation aux fonctionnaires sur les questions concernant l´OMC.

De plus amples renseignements sur le Fonds d´affectation spéciale pour l´Iraq du GNUD et sur les personnes à contacter peuvent être obtenus à l´adresse suivante: http://www.undp.org/mdtf/undg-itf/overview.shtml.




Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :
Le Service de presse de la CNUCED
T: +41 22 917 58 28
E: unctadpress@unctad.org
Web: www.unctad.org/press



Loading..

Attendre, s'il vous plaît ....