unctad.org | Le gouvernement suédois verse 2,5 millions de dollars pour le programme sur l’investissement de la CNUCED
NOTES D'INFORMATION
Pour l'utilisation des médias d'information - Ce n'est pas un document officiel
Le gouvernement suédois verse 2,5 millions de dollars pour le programme sur l’investissement de la CNUCED
Cette contribution assurera sur trois ans le financement de projets destinés à stimuler l’investissement et un progrès économique durable

UNCTAD/PRESS/IN/2012/013
Genève, Suisse, (07 décembre 2012)

Le Gouvernement suédois a annoncé le versement d’une contribution de 18,3 millions de couronnes suédoises − environ 2,5 millions de dollars des États Unis − à un fonds d’affectation spéciale de la CNUCED finançant les projets pour la promotion d’une croissance économique large et durable dans les pays en développement.

Annoncée par le Gouvernement suédois et la CNUCED, cette contribution sera affectée au programme sur le renforcement des capacités pour un investissement au service du développement de la CNUCED. Administré par la Division de l’investissement et des entreprises, le fonds d’affectation spéciale pluriannuel et multidonateurs pour le renforcement des capacités pour un investissement au service du développement finance tout un ensemble d’activités visant à créer un environnement propice au développement du secteur privé, à renforcer les capacités productives des pays pauvres et à promouvoir un investissement conduisant à un développement durable.

M. Gunnar Oom, Secrétaire d’État au Ministère suédois des affaires étrangères, s’est réjoui d’annoncer la décision de son gouvernement de soutenir le programme de la CNUCED.

«La Suède considère que l’investissement étranger direct est profitable à la fois au pays investisseur et au pays bénéficiaire. Les investissements contribuent à la création d’emplois et renforcent la croissance économique.», a déclaré M. Oom. «Accroître l’investissement est donc fondamental, s’agissant à la fois de surmonter une crise économique telle que celle que nous vivons actuellement, et de lutter contre la pauvreté et de créer de meilleures conditions de vie au niveau mondial. C’est la raison pour laquelle la Suède soutient l’important travail que réalise la CNUCED sur la politique d’investissement dans les pays en développement depuis plusieurs années déjà, car nous considérons que c’est un domaine où davantage peut être fait dans le cadre de l’Initiative d’aide au commerce.».

La Suède est un partenaire traditionnel de la CNUCED dans le domaine de l’investissement au service du développement, avec une contribution annuelle de 700 000 dollars É.-U. en moyenne affectée au World Investment Report de la CNUCED et aux Examens de la politique d’investissement. Le World Investment Report est une importante publication, dont on compte chaque année plus de 200 000 téléchargements de la part d’utilisateurs dans 171 pays, avec une proportion d’environ 55 % de lecteurs dans 136 pays en développement. La Suède est également un important contributeur aux Examens de la politique d’investissement (EPI) réalisés par la Division de la CNUCED. À ce jour, des EPI ont été conduits dans 36 pays en développement, et plus de 200 recommandations issues de ces examens ont été mises en œuvre avec l’aide de la CNUCED.

M. James Zhan, Directeur de la Division de l’investissement et des entreprises de la CNUCED, a déclaré : «Nous sommes extrêmement reconnaissants au Gouvernement suédois de son soutien. L’appui de pays donateurs à des projets pluriannuels, multidonateurs est la clef du succès de nos programmes d’assistance technique sur l’investissement et le renforcement des capacités productives pour l’atténuation de la pauvreté. Il est désormais largement reconnu que ces projets contribuent beaucoup à un développement durable, grâce à une gestion stratégique éprouvée et axée sur les résultats.».

Pour plus d'informations, veuillez contacter:
Unité de Communication et d'information de la CNUCED
T: +41 22 917 5828
T: +41 79 502 43 11
E: unctadpress@unctad.org
Web: www.unctad.org/press


Loading..

Attendre, s'il vous plaît ....