unctad.org | Les stratégies de développement de l’après-2015 au centre du colloque public de la CNUCED: de nouvelles approches économiques s’imposent
NOTES D'INFORMATION
Pour l'utilisation des médias d'information - Ce n'est pas un document officiel
Les stratégies de développement de l’après-2015 au centre du colloque public de la CNUCED: de nouvelles approches économiques s’imposent

UNCTAD/PRESS/IN/2013/006
Genève, Suisse, (20 juin 2013)

​Pendant deux jours, des membres de la société civile − représentants d’organisations non gouvernementales, universitaires, chefs d’entreprises, etc. − vont exprimer leur point de vue sur la manière de relever les niveaux de vie et de stimuler la croissance économique, dans un monde qui a bien changé depuis l’établissement des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) en 2000.

Le Colloque public annuel de la CNUCED, organisé les 24 et 25 juin 2013, a pour thème: «L’après-2015: de nouvelles approches économiques pour un programme cohérent».

Les débats seront centrés sur le modèle de développement que les gouvernements et les organisations mondiales devraient appliquer pour améliorer les conditions de vie, notamment en matière de santé, d'’alimentation, d’éducation et de logement, après l’expiration du délai fixé pour la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement, en 2015. Plusieurs de ces objectifs restent hors atteinte, et les récentes crises financières, alimentaires, climatiques et énergétiques ont encore confirmé la nécessité de revoir les doctrines et les stratégies, tandis que les efforts se poursuivent pour aider les pays et les populations pauvres.

Les séances plénières du Colloque public (24-25 juin), seront consacrées à la gouvernance macroéconomique et financière dans l’optique de 2015 et aux règles relatives au commerce et à l’investissement allant dans le sens d’un développement équitable et durable.

Ces deux thèmes font écho aux idées développées par la CNUCED ces dernières années − notamment à la treizième session de la Conférence en 2012. L’organisation considère en effet que la mondialisation devrait être axée sur le développement et non dominée par la finance, que la réduction de la pauvreté passe davantage par une croissance économique généralisée que par les approches actuelles centrées sur l’aide, et que des mesures s’imposent pour combler les écarts de revenus qui se creusent.

Dans le cadre de ses activités, la CNUCED consulte régulièrement la société civile. Quelque  680 organisations sont inscrites sur la liste des participants au Colloque public.

La séance sera inaugurée le 24 juin au matin par le Président du Conseil du commerce et du développement de la CNUCED, M. Mukhtar Tileuberdi, et par le Secrétaire général de la CNUCED, M. Supachai Panitchpakdi.

Aux débats en séance plénière du matin, au cours desquels les représentants de la société civile réagiront aux exposés des intervenants, s’ajouteront, l’après-midi, de nombreuses réunions de groupe.

Dans ce cadre plus restreint, les discussions porteront sur les règles des marchés financiers et des marchés des produits de base pour une mondialisation au service du développement; les architectures monétaires et financières régionales; l’évolution de l’économie mondiale et la gouvernance multilatérale; les transformations à entreprendre en priorité en Afrique et le programme de développement de l’après-2015; et la possibilité de limiter les situations de famine et les impacts environnementaux grâce à un régime commercial des produits agricoles plus centré sur le marché intérieur.

Le programme complet du Colloque public est disponible à l’adresse suivante: unctad.org/Symposium2013.

Pour plus d'informations, veuillez contacter:
Unité de Communication et d'information de la CNUCED
T: +41 22 917 5828
T: +41 79 502 43 11
E: unctadpress@unctad.org
Web: unctad.org/press


Loading..

Attendre, s'il vous plaît ....