unctad.org | Le forum mondial sur les services se concentrera sur un secteur primordial pour les pays en développement
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour l'utilisation des médias d'information - Ce n'est pas un document officiel
Le forum mondial sur les services se concentrera sur un secteur primordial pour les pays en développement
L’économie des services, en pleine croissance, offre aux pays pauvres d’énormes possibilités sur le plan de la croissance, de la création d’emplois et de la réduction de la pauvreté

UNCTAD/PRESS/PR/2013/018
Beijing, Chine, (23 mai 2013)
Le Forum de la CNUCED se tiendra les 28 et 29 mai à Beijing, parallèlement à la Foire internationale chinoise sur le commerce des services

Les travaux de recherche et les tendances de l’économie mondiale indiquent que les pays en développement ne peuvent se développer sans accroître et renforcer leurs secteurs de services − domaines de l’activité économique allant de l’énergie aux télécommunications, en passant par des activités fondées sur les connaissances et les compétences telles que l’ingénierie et la programmation informatique.

Le Forum mondial sur les services de la CNUCED, qui se tiendra à Beijing les 28 et 29 mai, réunira de hauts responsables gouvernementaux, dont le Premier Ministre chinois Li Keqiang et, d’autres chefs d’État. Ils  débattront des moyens de stimuler les capacités des pays en développement dans les différents secteurs de services. Objectif: comprendre  comment tirer parti du secteur des services pour stimuler une  croissance économique qui permette  de réduire considérablement la pauvreté et de rendre plus universel le progrès économique.

Les services ont représenté 66 % du produit intérieur brut (PIB) mondial en 2011, mais seulement 51 % du PIB des pays en développement. Dans les pays industrialisés, leur part était de 74 %,  un écart important reste à combler. En 2012, les exportations mondiales de services se sont chiffrées à 4 400 milliards de dollars des États-Unis − en progression de 1,2 % par rapport à 2011, année où elles avaient crû de 11 % par rapport à l’année précédente. Un peu plus de 30 % de ces exportations provenaient des pays en développement. Bien que les exportations de ces pays progressent, la position dominante des pays développés dans le commerce des services montre clairement que les pays en développement doivent gagner du terrain. En outre, les exportations de services présentent une certaine résilience dans la mesure où elles ont été moins touchées par la récession mondiale et se sont mieux rétablies.

Le Forum mondial sur les services, qui se tiendra en même temps que la deuxième Foire internationale chinoise sur le commerce des services (28 mai- 1er juin),  a été organisé par la CNUCED en coopération avec le Ministère du commerce de la République populaire de Chine et le Gouvernement populaire de la municipalité de Beijing.

L’organisation du Forum est d’autant plus opportune qu’elle coïncide avec la tenue de plusieurs autres réunions mondiales consacrées aux stratégies de développement à l’approche des échéances fixées pour la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement.

Se fondant sur ses propres travaux de recherche et sur les résultats de la campagne relative aux objectifs du Millénaire pour le développement, la CNUCED recommande que les initiatives internationales visant à stimuler le progrès économique et à réduire la pauvreté dans les pays pauvres mettent davantage l’accent sur l’accroissement des capacités productives de ces pays, à savoir la capacité de leur économie de produire des biens et des services marchands plus variés, d’une plus grande valeur et plus élaborés. Des secteurs de services dynamiques sont indispensables pour augmenter les capacités productives, et d’après la CNUCED, le moyen le plus efficace et le plus durable d’accroître l’emploi et de réduire la pauvreté est d’améliorer la production.

Le programme d’activités du Forum

Le Forum comprend un Sommet conjoint des hauts dignitaires invités au Forum et à la Foire internationale le 29 mai, où interviendront le Premier Ministre Li Keqiang, d’autres chefs d’État et le Secrétaire général de la CNUCED, M. Supachai Panitchpakdi, au nom du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, qui adressera un message écrit aux participants au Sommet. De nombreux ministres de pays du monde entier participeront aux discussions.

Elles seront précédés, le 28 mai, de quatre tables rondes auxquelles participeront des experts des gouvernements, du monde des affaires et des milieux académiques. Ces tables rondes porteront sur: les services et la création d’emplois; les services et la valeur ajoutée; le renforcement des capacités d’offre et d’exportation, notamment par la délocalisation de services; et l’établissement et la promotion de partenariats, s’agissant plus particulièrement des services créatifs.

Le Forum mondial sur les services vise à faire ressortir l’importance du secteur des services pour l’économie des pays en développement, et à promouvoir la cause du développement en lien avec les services. Un autre objectif est d’offrir aux experts ainsi qu’aux responsables publics et aux dirigeants d’entreprise la possibilité de renforcer et d’étoffer les réseaux de coopération et de partage de connaissances dans la perspective d’élaborer des politiques novatrices et de définir de nouveaux partenariats et des pratiques optimales.

En outre, un Conseil pour une prospective des services devrait être établi durant le Forum. Il  pourrait être composé de représentants de haut niveau du secteur privé et du secteur public et se réunirait une fois par an. Il donnerait des orientations pour la préparation des futures sessions du Forum et offrirait aux responsables gouvernementaux, aux dirigeants d’entreprise et aux chercheurs universitaires un cadre flexible et informel pour débattre de questions spécifiques relatives aux services.

Durant le Forum, la CNUCED devrait également publier le rapport sur l’Examen de la politique relative aux services du Lesotho. La CNUCED examine  la politique relative aux services à la demande de gouvernements de pays en développement. Les travaux ont démarré concernant un neuvième examen, consacré au Bangladesh. Ces examens évaluent  l’environnement économique, réglementaire et institutionnel et le cadre de la politique commerciale qui caractérisent les secteurs de services nationaux, et proposent des recommandations quant aux moyens d’accroître les services et d’en tirer parti pour créer des emplois et élever les niveaux de vie.

Travaux de la CNUCED dans le domaine des services

La CNUCED a fait œuvre de pionnier dans la conceptualisation, l’analyse des politiques et la formation de consensus dans le domaine des services, du commerce et du développement. Elle exécute divers programmes et activités visant à aider les pays en développement à étoffer leur économie et leur commerce des services: travaux analytiques, y compris les examens de la politique relative aux services; réunions d’experts pluriannuelles, en particulier sur les aspects réglementaires et institutionnels des services d’infrastructure; aide aux pays pour leur participation aux négociations commerciales régionales et multilatérales. On trouvera un résumé des travaux de la CNUCED dans ce domaine à l’adresse: http://unctad.org/en/Pages/DITC/Trade-in-Services.aspx.

Pour plus d'informations, veuillez contacter:
Unité de Communication et d'information de la CNUCED
T: +41 22 917 5828
T: +41 79 502 43 11
E: unctadpress@unctad.org
Web: unctad.org/press


Loading..

Attendre, s'il vous plaît ....