unctad.org | Partenariat entre la CNUCED et le Centre du commerce international sur la facilitation du commerce
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour l'utilisation des médias d'information - Ce n'est pas un document officiel
Partenariat entre la CNUCED et le Centre du commerce international sur la facilitation du commerce
Communiqué de presse publié conjointement par la CNUCED et le Centre du commerce international

UNCTAD/PRESS/PR/2014/004
Genève, Suisse, (03 mars 2014)

La Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) et le Centre du commerce international (CCI) unissent leurs forces pour aider les pays en développement à mettre en œuvre le récent Accord de l’OMC sur la facilitation des échanges. Les deux organisations ont signé aujourd’hui un mémorandum d’accord dans lequel elles réaffirment leur volonté de collaborer.

«L’Accord sur la facilitation des échanges ouvre de réelles perspectives aux pays en développement, mais seulement s’ils peuvent mettre ses dispositions en application», a déclaré Mme Arancha González, Directrice exécutive du CCI.

«Nos deux organisations se complètent très bien et peuvent, par leurs efforts conjugués, offrir une aide appréciable aux pays en développement» a indiqué M. Mukhisa Kituyi, Secrétaire général de la CNUCED. «La CNUCED dispose déjà d’un programme efficace de renforcement des capacités institutionnelles, basé sur la facilitation effective du commerce, et le CCI a l’expérience nécessaire pour renforcer les capacités et accroître la compétitivité à l’exportation du secteur privé», a-t-il ajouté.

Les deux organisations vont élaborer un programme qui s’adressera plus particulièrement aux pays les moins avancés.

Dans le cadre de leur coopération, la CNUCED et le Centre du commerce international s’attacheront tout d’abord à aider les pays à dresser la liste de leurs engagements au titre de l’Accord et à les classer dans les catégories A, B et C, ainsi qu’à appliquer les dispositions relatives à la transparence, contenues dans l’instrument. Ces dispositions ont notamment pour objectif d’améliorer et de faciliter l’accès des négociants à l’information; de contribuer à l’élaboration de lois sur les décisions anticipées et les droits de recours; de rendre les procédures plus prévisibles et plus fiables grâce à la simplification des formalités et des obligations documentaires et à l’utilisation des normes internationales; et de mettre en place des systèmes de guichet unique pour les négociants.

«Ce ne sont que quelques-uns des domaines dans lesquels le CCI, grâce à ses enquêtes auprès de sa clientèle de PME, et la CNUCED, grâce à ses programmes d’évaluation, ont recensé des besoins évidents dans les pays en développement» a dit M. Kituyi.

«Dans certains cas, nous devrons améliorer la coopération entre le secteur public et le secteur privé», a indiqué Mme González. «C’est le travail quotidien du Centre: encourager le dialogue entre les entreprises et les décideurs sur les questions commerciales.»
La coopération entre la CNUCED et le CCI fait suite à cette question cruciale soulevée par les pays en développement pendant les préparatifs de la Conférence de l’OMC de décembre dernier: Dispose-t-on d’un financement suffisant pour appuyer les réformes nécessaires à la facilitation du commerce, en particulier dans les PMA? Ce partenariat sera l’occasion pour les donateurs et les autres partenaires de développement de démontrer leur volonté de participer à la mise en œuvre de ces réformes au niveau mondial en s’engageant aux côtés de la CNUCED et du CCI. Les deux organisations s’emploieront, avec l’aide d’autres organismes et du secteur privé, à faire avancer la mise en œuvre de l’Accord de l’OMC sur la facilitation des échanges.

«Nous espérons que les donateurs verront dans cette coopération entre le Centre du commerce international et la CNUCED un moyen judicieux et efficace d’aider les pays en développement, en particulier les PMA, à profiter des avantages que pourra leur apporter un cadre de facilitation approprié», a dit M. Kituyi.

Le secteur privé est également vivement encouragé à chercher comment il pourrait s’associer au CCI et à la CNUCED pour faire bénéficier les PME des pays en développement de ses compétences. «Faciliter le déroulement des opérations commerciales dans les pays en développement est un plus pour la pratique du commerce international», a conclu Mme Gonzalez. «Tout le monde y gagne».


Pour plus d'informations, veuillez contacter:
Unité de Communication et d'information de la CNUCED
T: +41 22 917 5828
T: +41 79 502 43 11
E: unctadpress@unctad.org
Web: unctad.org/press


Loading..

Attendre, s'il vous plaît ....