unctad.org | Réunion-débat de haut niveau de la CNUCED: pour les participants africains, les jeunes entrepreneurs peuvent libérer le potentiel de développement au profit des générations futures
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour l'utilisation des médias d'information - Ce n'est pas un document officiel
Réunion-débat de haut niveau de la CNUCED: pour les participants africains, les jeunes entrepreneurs peuvent libérer le potentiel de développement au profit des générations futures
La liste des finalistes du prix de la femme chef d’entreprise

UNCTAD/PRESS/PR/2014/012
Genève, Suisse, (02 mai 2014)

Des décideurs africains de haut niveau ont présenté les actions menées dans leurs pays respectifs pour aider les jeunes entrepreneurs afin de désamorcer ce que le Secrétaire général de la CNUCED, M. Mukhisa Kituyi, a qualifié de «bombe à retardement de l’emploi» pour les pays en développement dont la population s’accroît et rajeunit. La réunion-débat de haut niveau a eu lieu le 28 avril dans le cadre de la Commission de l’investissement, des entreprises et du développement.

Mme Roman Tesfaye, Première Dame d’Éthiopie, a dit qu’il était important d’encourager les jeunes Africains à entreprendre parce que c’était un moyen de créer des emplois, d’innover et de favoriser le développement durable et que, comme dans le cas de l’Éthiopie, il était vital pour l’édification de l’État de donner aux jeunes la possibilité d’investir dans leur avenir et dans celui de leur pays.

M. Chishimba Kambwili, Ministre de la jeunesse et des sports de Zambie, a expliqué comment son gouvernement aidait les jeunes Zambiens à lancer et à développer des entreprises qui non seulement créaient des emplois mais aussi amélioraient la qualité de vie des communautés où elles étaient implantées.

«Le système éducatif devrait être conçu de telle sorte que les jeunes deviennent des créateurs d’emplois et non des demandeurs d’emploi», a déclaré M. Kambwili, faisant observer que les jeunes formaient plus de la moitié de la population zambienne.

M. Jean Marie Louis Badga, Directeur de la Direction des petites et moyennes entreprises auprès du Ministère des petites et moyennes entreprises, de l’économie sociale et de l’artisanat du Cameroun, a dit qu’il était important d’intégrer l’entreprenariat des jeunes dans les politiques de l’emploi et dans les stratégies de développement du secteur privé.

Les participants ont insisté sur la contribution des politiques à l’instauration d’un environnement propice aux jeunes entrepreneurs et ont souligné l’importance du Cadre directeur pour l’entreprenariat de la CNUCED; ils ont aussi évoqué sa mise en œuvre dans plusieurs pays depuis 2012.

M. Haruna Iddrisu, Ministre du commerce et de l’industrie du Ghana, a dit, notamment, que son pays était actuellement en train d’adapter le Cadre directeur à ses besoins, à savoir renforcer la politique relative à l’entreprenariat local et aux petites et moyennes entreprises et élaborer une stratégie pour le pays.

Il a également été question des travaux de la CNUCED et de ses partenaires stratégiques sur l’entreprenariat des jeunes, et notamment du prochain cadre directeur pour l’entreprenariat des jeunes (Guiding Framework for Youth Entrepreneurship), mis au point en collaboration avec le Secrétariat du Commonwealth et présenté par Mme Mmasekgoa Masire Mwamba, Secrétaire générale adjointe de cette institution, dans son discours liminaire.

Mme Jeroo Billimoria, Directrice de Child and Youth Finance International (CYFI), a présenté Youth-Co, le nouveau portail en ligne qui sera lancé à l’ONU à New York, le 23 mai 2014, pour aider les jeunes entrepreneurs à travers le monde à nouer des relations et à échanger des informations sur les possibilités de mentorat et d’investissement, et pour faciliter le développement durable et la création d’emplois.

Les directeurs d’Empretec Ouganda et d’Empretec Jordanie − programme phare élaboré par la CNUCED pour appuyer la création d’entreprises dans les pays en développement et les pays en transition − ont évoqué les activités menées pour développer l’esprit d’entreprise chez les jeunes de leurs pays respectifs.

Une jeune bénéficiaire du programme Empretec Ouganda, Mme Peace Victoria Nyero-Too, a expliqué aux participants comment, avec la modeste somme de 50 dollars, quelques poussins et ce qu’elle avait appris pendant sa formation, elle avait créé une florissante entreprise d’élevage de volailles. Elle emploie aujourd’hui six personnes et prévoit d’ouvrir l’an prochain une véritable exploitation avicole moderne.

La liste des finalistes pour le prix de la femme chef d’entreprise est rendue publique

L’un des temps forts de la session de la Commission de l’investissement, des entreprises et du développement a été l’annonce du nom des 10 finalistes du quatrième prix Empretec-CNUCED de la femme chef d’entreprise. Le prix est décerné tous les deux ans depuis 2008, et, cette année, avec plus de 100 candidatures, la concurrence a été particulièrement vive.

Voici la liste des finalistes 2014 (dans l’ordre alphabétique par pays):

Renay van der Berg, ProComm, (Afrique du Sud): fournit une gamme de services intégrés pour la pérennisation des entreprises – gestion de l’image de marque, par exemple.

Lorena Maria Eugenia Picasso (Argentine): fabrique des jeux éducatifs innovants pour stimuler le développement cognitif, moteur, psychologique et social, ainsi que du matériel thérapeutique de rééducation.

Kelly Dantas de Vasconcelos, Universidade da Criança, (Brésil): fournit des services éducatifs pour les enfants, fondés sur des méthodes d’apprentissage faisant appel à l’innovation et aux technologies.

Tracy Antoinette Green Douglas, Pandama Retreat, (Guyana): produit des vins et des savons élaborés à partir de fruits et crée des œuvres d’art et d’artisanat local dans un lieu de retraite où locaux et touristes viennent reprendre contact avec la nature.

Lina Jalil Khalifeh, SheFighter, (Jordanie): a créé le premier studio d’auto-défense du Moyen-Orient destiné aux femmes et aux filles et s’est donné pour objectif de faire reculer la violence à l’égard des femmes à travers des actions de sensibilisation.

Maya Sewnath, SSS Furniture, (Maurice): fabrique des meubles sur mesure en essences locales, et se spécialise dans le marché du mariage et du meuble pour enfants.

Lara Cookey, Contextplay Matrix Ltd., (Nigéria): conçoit des jouets et des jeux éducatifs pour l’éveil du jeune enfant, y compris des matériels pédagogiques, des jeux d’extérieur et des meubles.

Thiane Diagne, JOUR J Couture, (Sénégal): crée des collections de prêt-à-porter de luxe, alliant tradition sénégalaise et modernité des modèles.

Angelica M Rumsey, Angel Bites Ltd, (Zambie): dirige une entreprise de conditionnement et de vente de fruits secs − très prisés en Zambie − qui obéit à des normes d’hygiène et de qualité très rigoureuses.

Divine Ndhlukula, SECURICO Security Services, (Zimbabwe): est l’une des premières entreprises de sécurité privée du Zimbabwe; elle fournit des systèmes de sécurité électroniques ou des services de gardiennage, assure la sécurité des transports de fonds et fournit des services d’enquête privés.

Le nom des trois lauréates sera annoncé durant le Forum mondial de l’investissement de la CNUCED, qui aura lieu du 13 au 16 octobre 2014 à Genève. Pour souligner le thème du Forum de cette année − «Investir pour un développement durable» −, un hommage spécial sera rendu à deux femmes entrepreneurs pour les activités qu’elles mènent, l’une dans le secteur de l’entreprise sociale et l’autre dans celui de l’entreprise verte:

Hommage spécial, entreprise sociale:
Leena A. Irshaid, Renas Women Association, (Jordanie): a créé la seule usine de saumurage de Jordanie fondée, détenue et dirigée par des femmes. Elle remobilise des femmes ingénieurs agricoles au chômage en leur proposant une formation et un emploi.

Hommage spécial, entreprise verte:
Pabla Anabela Torres, BioPro, (Argentine): jeune entreprise de biotechnologie qui, outre ses activités de recherche-développement, fabrique et commercialise des produits biologiques pour la protection des cultures et la lutte contre les parasites, dont un biopesticide.


Pour plus d'informations, veuillez contacter:
Unité de Communication et d'information de la CNUCED
T: +41 22 917 5828
T: +41 79 502 43 11
E: unctadpress@unctad.org
Web: unctad.org/press


Loading..

Attendre, s'il vous plaît ....