unctad.org | LA CNUCED VA SIGNER TROIS PARTENARIATS SUR LA BIODIVERSITE
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour l'utilisation des médias d'information - Ce n'est pas un document officiel
LA CNUCED VA SIGNER TROIS PARTENARIATS SUR LA BIODIVERSITE

TAD/INF/PR/48
22 August 2002

La CNUCED vient de conclure trois partenariats destinés à aider les pays en développement à pénétrer sur les marchés européens et américains des produits et des services dérivés de la biodiversité et à faciliter l´accès au crédit et au capital-risque. Ces partenariats, qui devraient stimuler le commerce et le développement dans ce domaine, seront formellement signés lors du Sommet mondial sur le développement durable (Johannesburg, Afrique du Sud, 26 août-4 septembre 2002).

Des millions d´espèces microbiennes, végétales et animales constituent la biodiversité. Les biens et services essentiels tirés de la terre dépendent de la variété et de la variabilité des gènes, des espèces, des populations et des écosystèmes. Les ressources biologiques fournissent des aliments, des matières pour fabriquer des vêtements, construire des habitations et produire des médicaments. Elles permettent également de créer un nombre croissant de produits intermédiaires, comme les composants naturels pour les secteurs cosmétique et pharmaceutique (huiles essentielles, teintures naturelles, caoutchouc, fibres, résine, gomme et plantes médicinales), ou des produits finis (noix, fruits et bois tropicaux, etc..).

Il existe un grand potentiel pour le commerce des produits issus de la biodiversité des pays en développement afin de répondre à la demande croissante des consommateurs pour ce type de produits. En 1997, le marché mondial de la médecine naturelle a généré 16,5 milliards de dollars; d´ici 2011, ce marché devrait plus que doubler et augmenter jusqu´à 40 milliards de dollars par an. Bien géré, ce commerce pourrait engendrer des bénéfices économiques tangibles pour les populations dont les revenus dépendent de la biodiversité et inciter à utiliser la biodiversité de manière durable.

Maritza Parra de la région du Choco (Colombie) est un bon exemple. Avec 75 autres femmes chef de famille, elle gère et commercialise localement des plantes médicinales. Grâce au programme d´assistance technique BIOTRADE de la CNUCED en Colombie, qui a notamment facilité l´accès au crédit, ces femmes ont pu élargir la gamme de leurs produits et les commercialiser dans le pays; ce qui leur a permis d´augmenter les revenus de la famille et d´améliorer leur qualité de vie.

Le premier des nouveaux partenariats est un programme régional destiné à financer les activités de BIOTRADE en Bolivie, Colombie, Equateur, Pérou et Venezuela. Il s´agit principalement d´introduire la notion de durabilité dans le commerce et de familiariser les communautés et les producteurs locaux avec les "bonnes" pratiques. Le programme BIOTRADE encourage les communautés indigènes, les représentants des autorités locales et nationales, du monde des affaires et les écologistes à travailler ensemble. Il fournit des données pour l´élaboration de réglementations et de politiques appropriées, soutient les entreprises et fournit des informations sur les marchés. Ce partenariat réunit la CNUCED, la communauté andine, basée à Lima (Pérou); et la Corporation Andina de Fomento (CAF), basée à Caracas (Venezuela).

Le deuxième partenariat est un programme de facilitation du commerce "BioTrade" Amérique latine, en Afrique et Asie. Il s´agit de promouvoir l´accès aux marchés étrangers, notamment à travers des associations d´entreprises, le développement de produits, la certification et la participation aux foires commerciales. Il implique la CNUCED, le Centre du commerce international CNUCED-OMC (CCI), en coopération avec le Centre hollandais de promotion des importations des pays en développement, le Programme suisse de promotion des importations et les partenaires BIOTRADE.

Le troisième partenariat est un concours de financement qui aide les petites et moyennes entreprises (PME) sélectionnées à améliorer leurs opérations pour avoir accès aux crédits et au capital-risque. Les PME qui peuvent y participer sont celles qui travaillent avec des produits et des services dérivés de la biodiversité et qui contribuent à une utilisation durable. Ce partenariat implique la CNUCED, le World Resources Institute, basé à Washington, et la CAF.

A ce jour, la CNUCED et ses partenaires - comme le Secrétariat d´État suisse pour les affaires économiques, la fondation des Nations Unies et la CAF - se sont engagés à financer ces partenariats à hauteur de 9 millions de dollars. D´ici cinq ans, ces partenariats devraient générer 10 millions de dollars supplémentaires sous forme de crédits et de capital risque pour les PME et les entreprises locales.

Les journalistes participant au Sommet mondial sur le développement durable sont cordialement invités à participer à la conférence de presse sur ces partenariats que la CNUCED donnera le dimanche 1er septembre à 15h30, salle de presse du Centre de conférence Sandton.




Pour plus d´informations, veuillez contacter :
CNUCED: M. Lucas Assunção
E-mail : biotrade@unctad.org
Tél: +41-22-917 2116
Fax: +41 22 917 0504
ou
CAF: Mme Maria Teresa Szauer, MSZAUER@CAF.com
CAN: Mme. Luisa Elena Guinand lguinand@comunidadandina.org
WRI: M. Luiz Ros, luizros@wri.org
ITC: M. Jukka Tissari, tissari@intracen.org
ou
Chargées de Presse à Genève, Muriel Scibilia ou Alessandra Vellucci
Tel: +41 22 907 5725/5828
Fax: +41 22 907 0043
E-mail: press@unctad.org



Loading..

Attendre, s'il vous plaît ....