unctad.org | COMMERCIALISATION DES PRODUITS TROPICAUX BIOLOGIQUES
NOTES D'INFORMATION
Pour l'utilisation des médias d'information - Ce n'est pas un document officiel
COMMERCIALISATION DES PRODUITS TROPICAUX BIOLOGIQUES

UNCTAD/PRESS/IN/2003/61
31 October 2003

Une nouvelle publication de la CNUCED intitulée Organic Fruit and Vegetables from the Tropics: Market, Certification and Production Information for Producers and International Trading Companies (UNCTAD/DITC/COM/2003/2) étudie comment les pays en développement peuvent accroître leurs capacités de production et d´exportation de produits biologiques, marché qui devrait enregistrer une croissance de 10 à 30 % dans les pays industrialisés au cours des 5 à 10 prochaines années. Toutefois, les méthodes de production biologique ne sont pas encore bien établies dans les pays en développement tropicaux et jusqu´à présent, ce sont les agriculteurs du Nord qui profitent principalement des nouveaux marchés de produits biologiques, en particulier des fruits et légumes de qualité.

En 2000, la valeur des exportations d´aliments biologiques a atteint 20 milliards de dollars des États-Unis. L´Europe était en tête (9 milliards de dollars), suivie par les États-Unis (8 milliards) et le Japon (1,5 milliard de dollars).

Cela étant, l´accès des aliments biologiques aux marchés est très restreint. Pour de nombreux exportateurs de produits agroalimentaires biologiques, en particulier dans les pays les moins avancés (PMA), le principal problème est de satisfaire aux normes sanitaires, phytosanitaires et techniques des pays importateurs. L´importance croissante attachée par les consommateurs des pays riches à la qualité des aliments biologiques fait qu´il est encore plus difficile pour les petits agriculteurs de respecter des normes de plus en plus rigoureuses. Dans sa nouvelle publication, la CNUCED recommande donc que les pays en développement adoptent des programmes de promotion de la qualité et de la sécurité des aliments afin de renforcer leur capacité de protéger et de promouvoir les marques privées, d´accroître la confiance des consommateurs et de se conformer aux réglementations et aux prescriptions des marchés. Destinée aux producteurs et aux sociétés de négoce des marchés émergents, la publication examine les principales caractéristiques de l´agriculture biologique dans les pays tropicaux et subtropicaux, et traite de la culture biologique de fruits et de légumes tels que la goyave, le lychee, l´avocat, l´aubergine et la pastèque. Elle fournit des renseignements sur les possibilités de commercialisation des produits biologiques et les conditions d´accès aux marchés européens, américains et japonais, et présente en détail les prescriptions en matière de production et de transformation et les meilleures pratiques en matière de gestion. Elle comprend enfin une liste d´adresses utiles concernant les marchés cibles.

Ont activement contribué à la publication le Forschungsinstitut für biologischen Landbau (FiBL), l´Institut für Marktökologie (IMO), Naturland et le Programme suisse de promotion des importations (SIPPO). L´Agence suisse pour le développement et la coopération (SDC) a prêté son appui financier.




Pour plus de renseignements, veuillez contacter :
à Genève:
Service de presse
T: +41 22 907 5828
F: +41 22 907 0043
E: press@unctad.org
ou
Djidiack Faye
T: +41 22 907 6224
E: djidiack.faye@unctad.org



Loading..

Attendre, s'il vous plaît ....