unctad.org | EXTENSION DU SYSTÈME DOUANIER INFORMATISE SYDONIAWORLD
NOTES D'INFORMATION
Pour l'utilisation des médias d'information - Ce n'est pas un document officiel
EXTENSION DU SYSTÈME DOUANIER INFORMATISE SYDONIAWORLD

UNCTAD/PRESS/IN/SPA/2004/003
17 June 2004

La quatrième version du système douanier informatisé de la CNUCED, appelée SYDONIAWorld, commence à été diffusé en Europe. La République de Moldavie est le premier pays à installer ce système, qui devrait être opérationnel d´ici la fin de l´année. La CNUCED estime que SYDONIAWorld, qui utilise les technologies les plus récentes telles que la signature électronique et la biométrie, est susceptible d´être utilisée dans plus de 100 pays d´ici quelques années.

SYDONIAWorld permet d´informatiser toutes les opérations douanières, notamment la gestion des risques, l´évaluation, la fixation des droits de douane ainsi que l´automatisation et le contrôle des opérations de transit. Le Département des douanes moldaves souhaite mettre en place un mécanisme de dédouanement transparent permettant à tous ses agents d´effectuer un suivi des documents électroniquement et développera par la suite le système de saisie directe des informations par les négociants.

SYDONIAWorld permet aux agents des douanes et aux négociants d´effectuer la plupart de leurs transactions - de la déclaration en douane au manifeste de cargaison et au document de transit - par Internet. Un autre avantage de SYDONIAWorld réside dans son efficacité à lutter contre la fraude, la corruption et le trafic illicite car il donne pour la première fois aux autorités douanières de différents pays la possibilité de coopérer en ligne.

SYDONIAWorld peut fonctionner avec tous les principaux systèmes de gestion de base de données - Oracle, Sybase, DB2, Informix, SQLServer, etc. - et la plupart des systèmes d´exploitation tels que Linux, Solaris, AIX et Windows. Les pays utilisateurs sont donc entièrement libres d´adopter le logiciel et le matériel de leur choix. Grâce au langage de balisage hypertexte extensible (XML), les administrations douanières les négociants de même que les administrations douanières de différents pays peuvent échanger n´importe quel document à l´intérieur et en dehors du système. Le programme étant entièrement écrit en langage Java, les pays utilisateurs peuvent modifier ou développer SYDONIAWorld sans recourir à l´assistance de la CNUCED.

Un certain nombre de pays utilisant le système SYDONIA ont fait par à la CNUCED de leur intérêt SYDONIAWorld; des sites pilotes SYDONIAWorld devraient être opérationnels dans chaque région - Afrique, Amérique et Caraïbes, Asie et Pacifique, Europe centrale et orientale et Moyen-Orient - dans quelques mois.

La base de données de SYDONIAWorld est entièrement compatible avec SYDONIA++, permettant ainsi aux pays utilisant ce dernier de passer sans difficulté à un système douanier électronique. Cela est facilité par l´intégration dans tous les systèmes SYDONIA des normes internationales en vigueur et en particulier du Système harmonisé de désignation et de codification des marchandises (SH), les normes ISO et le document administratif unique (DAU). Grâce aux projets SYDONIA, les informations douanières à fournir sont harmonisées et simplifiées, les procédures douanières sont revues et rationalisées. Cet objectif est aussi poursuivi par l´Organisation mondiale des douanes (OMD), à Bruxelles, qui met au point, au niveau mondial, un modèle de données harmonisées utilisant des messages électroniques uniformes. Le modèle de données douanières de l´OMD devrait avoir une influence notable sur le traitement des transactions inter-entreprises, entre celles-ci et le secteur public et au sein de ce dernier. Cette évolution, conjuguée au fait que 85 pays utilisent déjà le même système d´information douanier - le SYDONIA -, représente une occasion unique de se servir d´Internet pour simplifier les échanges internationaux et en diminuer le coût tout en rendant les marchés mondiaux plus accessibles aux entreprises des pays en développement.

Toutefois, la technologie utilisée par SYDONIAWorld pour éviter les pannes de réseau nécessite de bonnes infrastructures de télécommunication. À cet égard, les progrès réalisés au cours des dernières années dans les pays en développement permettent à la plupart d´entre eux d´installer SYDONIAWorld. Pour les autres pays, la CNUCED a mis au point une stratégie permettant d´utiliser parallèlement SYDONIAWorld dans les grandes villes et SYDONIA++ dans les zones où les télécommunications sont moins bonnes, permettant ainsi à tous les pays de bénéficier des avantages du système SYDONIAWorld. En outre, certaines applications du SYDONIA sont basées sur une architecture technique décentralisée pour lesquelles il n´est plus nécessaire d´être connecté en permanence à un serveur national - ce qui est particulièrement important pour les pays où les télécommunications ne sont pas fiables. Cette approche s´est révélée efficace dans plus de 80 pays au cours de la dernière décennie.

Le système SYDONIAWorld utilise les plus récentes technologies de l´information et de la communication, notamment la signature électronique, la biométrique et le langage XML, pour donner aux gouvernements et aux administrations douanières en particulier de nouveaux moyens qui les aideront à améliorer sensiblement la sécurité, l´efficacité commerciale et la lutte contre la corruption. SYDONIAWorld permet d´accroître les recettes fiscales et de diminuer les coûts de transaction, ce qui en fait une application exemplaire dans l´optique du gouvernement électronique.

Le programme SYDONIA a été créé il y a 20 ans pour informatiser les administrations douanières des petits pays en développement. Il est devenu le plus important programme de réforme douanière et compte parmi les systèmes douaniers automatisés les plus puissants du monde.

Le SYDONIA, qui est un programme uniquement déterminé par la demande, est financé entièrement par les pays bénéficiaires, soit sur leur budget national, soit au moyen de prêts ou de dons, et n´a pas besoin d´être financé par le budget ordinaire de l´ONU.




Pour plus d´informations, veuillez contacter:
Service de presse CNUCED(à Genève)
T: +41 22 917 5828
E: press@unctad.org
ou
Peter Faust
T: +41 22 917 2045
E: peter.faust@unctad.org
ou
Fabrice Millet
T: +41 22 917 4465
E: asycuda@unctad.org
ASYCUDA website (www.ASYCUDA.org).



Loading..

Attendre, s'il vous plaît ....