unctad.org | Les marchés publics: un moyen de promouvoir le développement du secteur local des technologies de l’information
Les marchés publics: un moyen de promouvoir le développement du secteur local des technologies de l’information
Informations sur la publication

Repères

Le secteur local des technologies de l’information (TI) contribue au développement économique d’un pays non seulement parce qu’il constitue un secteur productif à part entière mais aussi, et surtout, parce qu’il permet aux divers acteurs économiques et à l’ensemble de la société d’utiliser les technologies de l’information et de la communication (TIC) de manière productive. C’est pourquoi les décideurs du monde entier ont mis en oeuvre des politiques publiques et des programmes ayant pour objectif de favoriser son développement et son dynamisme. Les décideurs disposent à cet effet d’une large gamme d’instruments, dont l’un consiste à définir et à mettre en oeuvre des pratiques en matière de passation de marchés publics conçues pour inciter les entreprises de TI locales à participer aux opérations d’achat de biens et de services informatiques par le secteur public. Néanmoins, pour utiliser à bon escient les marchés publics, il faut avoir une vision claire de l’objectif global à atteindre et une bonne connaissance des forces et des faiblesses du secteur local des technologies de l’information (TI).

Jusqu’à présent, le lien qui existe entre marchés publics et développement du secteur local des technologies de l’information n’a pas suscité beaucoup d’attention dans les pays en développement et les pays émergents.

L’objectif de cette étude, menée conjointement par la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) et le Ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ), est de combler cette lacune et de mettre à la disposition des décideurs une base solide leur permettant de comprendre quand et comment utiliser les marchés publics pour promouvoir le développement d’un secteur des TI dynamique. Le présent rapport s’appuie sur l’expérience analytique et pratique accumulée par la CNUCED et le BMZ dans le domaine de la conception et de la mise en oeuvre de mesures destinées à promouvoir le développement du secteur des TIC et à renforcer les capacités locales des pays en développement et des pays émergents dans ce domaine.

Il définit sept grandes stratégies que les pays peuvent envisager d’appliquer. Il s’appuie sur des études de cas réalisées au Kenya, au Sénégal et à Sri Lanka. Il distingue les mesures basiques que tous les pays devraient prendre, telles que l’élaboration de procédures de passation de marchés ouvertes et compétitives ou encore la mise en place d’un dialogue constructif entre le secteur public et le secteur des TI, et les mesures plus élaborées qui peuvent être envisagées lorsque le pays a atteint un certain niveau de maturité en ce qui concerne les pratiques adoptées en matière de passation de marchés publics et les capacités du secteur local des TI. Les décideurs devront associer ces diverses stratégies de façon équilibrée et adaptée au contexte de leur pays et définir des interventions complémentaires au niveau macroéconomique, méso-économique et microéconomique.

Utiliser les marchés publics pour promouvoir le développement du secteur local des TI est une démarche complexe mais, dès lors qu’elle atteint ses objectifs, elle peut se révéler un outil très puissant. Nous espérons que les conclusions et les recommandations contenues dans le présent rapport aideront les fonctionnaires chargés des marchés publics, les responsables de la promotion du secteur des TIC, les responsables des programmes d’administration en ligne, les associations nationales des technologies de l’information et de l’industrie du logiciel et la communauté des donateurs à concevoir des stratégies plus efficaces dans ce domaine.


Loading..

Attendre, s'il vous plaît ....