unctad.org | NewsArchive
07 juillet 09 - Pour rétablir la confiance des investisseurs, il faut disposer d´un seul et unique ensemble de normes d´information financière de qualité au niveau mondial

Les participants à la Conférence sur la crise financière et ses répercussions sur l'architecture de l'information financière internationale et la stabilité financière, organisée sous les auspices de la CNUCED, ont souligné l'importance critique d'un seul et unique ensemble de normes d'information financière de qualité pour rétablir la confiance des investisseurs et promouvoir la stabilité financière au niveau mondial.


Dans ses observations liminaires, le Secrétaire général adjoint de la CNUCED, M. Petko Draganov, a déclaré que "étant donné l'ampleur de la crise, il est plus qu'évident qu'aucun pays ni aucune région ne parviendra à sortir seul de la récession. Ce n'est qu'au prix d'un effort collectif qu'une solution durable sera trouvée". "La coopération et la collaboration au niveau mondial sont une nécessité pressante. Il faut renforcer les normes internationales et les appliquer de façon systématique et uniforme dans le monde entier", a-t-il ajouté.

Dans son allocution liminaire, M. René Ricol, Médiateur du crédit aux entreprises françaises et ancien président de la Fédération internationale des experts-comptables (IFAC), a noté que depuis la crise la comptabilité et l'information financière des entreprises faisaient partie des questions examinées au plus haut niveau, notamment par le Groupe des 20 (G-20) et le Groupe des 8 (G-8) et par les chefs d'État et de gouvernement et les ministres réunis au sein d'autres instances. Cela devrait inciter les responsables de l'élaboration des normes comptables et la profession tout entière à une sérieuse réflexion. M. Ricol a néanmoins tenu à souligner que, si elles faisaient l'objet de nombreuses critiques, les normes d'information financière n'étaient pas responsables de la crise.

Conference on the implications of the financial crisis for the international financial reporting architecture
M. Nelson Carvalho, M. Petko Draganov et M. René Ricol à la Conférence sur la crise financière et ses répercussions sur l'architecture de l'information financière internationale et la stabilité financière, organisée sous les auspices de la CNUCED

Deux réunions-débats ont permis aux participants d'analyser les répercussions de la crise sur l'information financière sous plusieurs angles. Envoyant les liens entre l'information financière à usage général et la réglementation prudentielle, certains experts ont estimé qu'il n'y avait aucune véritable justification aux différences existant entre les états financiers établis pour les investisseurs et ceux établis pour les régulateurs. Après un exposé consacré aux mesures prises par l'International Accounting Standards Board (IASB) pour répondre à la crise financière, certains participants se sont dits inquiétés du risque que la régularité des procédures - large consultation, notamment - soit mise à mal par une réaction précipitée de cet organisme.

Le rôle des agences de notation et leurs méthodes de travail ont suscité un certain nombre de questions, en particulier sur la réglementation de ces agences ainsi que sur la normalisation et la cohérence des notes attribuées. La plupart des participants ont estimé qu'il fallait renforcer cette réglementation et améliorer les méthodes de notation.

La Conférence a été organisée dans la continuité de la vingt cinquième session du Groupe de travail intergouvernemental d'experts des normes internationales de comptabilité et de publication (ISAR) de la CNUCED, tenue en novembre 2008 à Genève. L'ISAR, groupe de travail permanent créé en 1982, examine depuis 2005 les problèmes liés à l'application des normes internationales d'information financière (IFRS).


 

 News

 
There are no items to show.

 

 Meetings and Events

 

 

 Document

 
There are no items to show.

Tab Control

Loading..

Attendre, s'il vous plaît ....