unctad.org | NewsArchive
27 avr 10 - Les gouvernements discutent des examens de la politique d´investissement du Belarus et d´El Salvador

Examens de la politique d´investissement du Belarus et d´El SalvadorLes présentations intergouvernementales des Examens de la politique d´investissement (EPI) de la CNUCED du Belarus et d´El Salvador ont eu lieu hier. Les représentants de leurs gouvernements ont discuté des bénéfices potentiels des investissements étrangers directs (IED) sur le développement et se sont engagés à mettre en œuvre les recommandations contenues dans ces études respectives.


Le Secrétaire général de la CNUCED, M. Supachai Panitchpakdi, a parlé de la situation des deux pays, soulignant les efforts substantiels qu´ils ont accomplis ces dernières années, notamment les améliorations dans leurs politiques d´investissement.

Le Belarus, un couloir naturel entre la Russie et l´Union européenne, a beaucoup à offrir aux investisseurs, notamment un marché d´une taille non négligeable et une main d´œuvre hautement qualifiée. Néanmoins, l´EPI note que, jusqu´à récemment, les flux entrants d´IED étaient très bas comparativement aux autres pays de la région en raison des politiques restrictives envers le secteur privé et des réglementations pesantes. Un processus de réformes initié en 2007 a fixé une nouvelle direction politique menant vers un environnement des affaires plus transparent et compétitif. Les améliorations du climat des affaires mentionnées dans l´EPI sont partagées par les investisseurs et reflétées par le niveau record des flux entrants d´IED depuis 2007, indique l´EPI.

Toutefois, M. Supachai a déclaré lors de la réunion d´hier qu´une action politique coordonnée est toujours nécessaire pour accroître davantage l´attractivité du Belarus en tant que destination de l´investissement et pour s´assurer d´obtenir les bénéfices des IED sur le développement de l´économie locale. A cet égard, promouvoir un secteur privé durable et dynamique est essentiel pour accroître les opportunités d´affaires locales et permettre au Belarus de tirer profit des investissements entrants. L´EPI recommande au Belarus d´adopter une stratégie d´IED basée sur une amélioration plus poussée du climat des investissements dans des domaines tels que la compétitivité fiscale ( tout en évitant " une course vers l´abîme "), la politique de concurrence, et l´efficacité administrative. La CNUCED considère l´élimination des barrières au développement des petites et moyennes entreprises comme un élément clé de cette stratégie.

S.E. M. Andrei Kobyakov, Vice-Premier Ministre du Belarus et chef de la délégation bélarusse à la réunion, a souligné que le gouvernement de son pays avait déjà travaillé sur les recommandations de l´EPI, notamment dans les domaines de la fiscalité, la simplification des procédures administratives et la facilitation des règles d´octroi de licences. Il a déclaré aux participants, y compris aux plus de 60 investisseurs internationaux intéressés par le marché bélarusse, que son pays était actuellement engagé dans une politique de privatisation basée sur les meilleures pratiques internationales. Il a mis l´accent sur les avantages comparatifs du Bélarus qui rendent le pays attractif aux investisseurs, notamment ses infrastructures de transport de qualité, son union douanière avec la Fédération de Russie et le Kazakhstan (opérationnelle dès 2010) et son climat des affaires de plus en plus favorable. Basé sur ces avantages, le potentiel d´investissement du pays est très important dans divers domaines, tels que les activités reliées à l´économie du savoir, les services de transport et de logistique, pour n´en mentionner que quelques-uns.

L´image internationale d´El Salvador continue d´être entachée par le conflit civil des années 1980, a indiqué le Secrétaire général Supachai Panitchpakdi. Mais le pays a depuis longtemps tourné la page de la guerre civile et est devenu une démocratie stable et mûre. Ceci a été confirmé par la transition politique harmonieuse de juin 2009, a-t-il déclaré. M. Supachai a déclaré à l´assemblée que le pays avait suivi, depuis des décennies, un modèle de développement économique ouvert en adhérant à des traités commerciaux régionaux et multilatéraux, et en permettant aux entreprises étrangères d´y investir.

L´Examen de la politique d´investissement de la CNUCED souligne les progrès réalisés ces dernières décennies par l´El Salvador. Se tournant vers le futur, l´EPI fournit des conseils sur comment s´assurer de l´impact positif des IED sur le développement du pays. Il suggère que le Gouvernement mette en œuvre des mesures concrètes pour appuyer la compétitivité nationale en utilisant l´IED. En particulier, l´El Salvador devrait mettre en place une stratégie proactive pour attirer des investisseurs étrangers dans le système d´éducation supérieure. Une autre recommandation importante est que le Gouvernement signe rapidement un traité de concession autorisant un opérateur portuaire de renommée internationale à gérer le port de La Unión, de façon à ce que cet élément stratégique des infrastructures du pays soit opérationnel le plus rapidement possible. De façon similaire, l´EPI appelle à mettre en œuvre une stratégie pour mieux développer les marchés financiers locaux en vue de donner aux entreprises nationales l´accès aux sources de financement requises.

L´El Salvador devrait aussi miser sur l´émergence d´opportunités d´affaires " vertes ", d´après les recommandations de l´EPI (www.unctad.org/ipr). Des potentialités importantes émergent dans ce domaine et le pays a la capacité d´attirer des investisseurs dans ces nouveaux secteurs dynamiques.

S´exprimant au nom du Gouvernement, M. Luis Enrique Córdova, directeur de l´agence de promotion des investissements PROESA, a indiqué que les effets de la crise économique et financière actuelle ont été contenus grâce à la stabilité du système économique et politique, comme en témoigne la transition sans heurts à un nouveau gouvernement en 2009. Il a également mentionné les améliorations de l´environnement des affaires qui sont en cours depuis la finalisation de l´EPI, notamment la simplification et la modernisation de l´administration douanière, la fusion des activités de promotion des exportations et des investissements, les avancées dans les projets de partenariats public-privé dans les infrastructures, ainsi que les efforts du pays à approfondir son intégration économique internationale, notamment avec ses partenaires d´Amérique centrale. Il a également souligné l´importance donnée aux zones franches d´exportation dans la stratégie de développement du pays, vu leur contribution à l´emploi. Un défi de taille pour l´El Salvador est de transformer la réglementation de ces zones en règles compatibles avec les engagements pris par le pays dans le cadre de son accession à l´Organisation mondiale du Commerce. La présentation a permis un échange excellent d´expériences entre les différents partenaires économiques d´El Salvador.

Concluant une journée d´échanges d´expérience sur comment utiliser au mieux les IED pour le développement, les Gouvernements du Belarus et du El Salvador ont remercié la CNUCED pour son assistance technique et se sont engagés à travailler ces prochaines années sur la mise en place des éléments de politique clés discutés pendant cette journée.

La CNUCED a réalisé jusqu´à présent 29 EPI à la demande des gouvernements des pays en développement. Ces analyses approfondies évaluent le cadre de l´investissement et fournissent des conseils aux gouvernements pour maximiser l´impact des IED en termes de développement. Un examen de suivi est généralement préparé cinq ans après qu´un EPI soit publié pour analyser si les recommandations ont été mises en œuvre et pour déterminer les effets des changements de politiques gouvernementales sur les flux d´IED.



 

 News

 
There are no items to show.

 

 Meetings and Events

 

 

 Document

 
There are no items to show.

Tab Control

Loading..

Attendre, s'il vous plaît ....