unctad.org | NewsArchive
07 dec 10 - Situation et perspectives de l´économie mondiale, 2011 prépublication

Un chômage élevé, l´austérité budgétaire et le risque de guerre des monnaies compromettent la reprise de l´économie mondiale, sur fond de menace d´une récession à double creux.


La reprise de l´économie mondiale a commencé de s´essouffler pendant l´été 2010, et des mesures budgétaires et monétaires énergiques et coordonnées seront nécessaires pour lui donner une nouvelle vigueur et stimuler l´emploi partout dans le monde. Une coordination internationale des politiques sera indispensable au succès de la reprise.

Le premier chapitre de "Situation et perspectives de l´économie mondiale, 2011", rapport élaboré conjointement par le Département des affaires économiques et sociales (DAES) de l´ONU, la CNUCED et les commissions régionales de l´ONU, souligne que les perspectives demeurent incertaines et assombries par d´importants risques. La croissance mondiale - 3,1 % en 2011, 3,5 % en 2012, selon les projections - ne suffira pas à recréer les plus de 30 millions d´emplois perdus lors de la crise.

Selon un scénario pessimiste d´ajustement budgétaire et de volatilité prolongée des taux de change, l´Europe, dont la reprise devrait être très lente d´après les projections, pourrait être confrontée à une récession à double creux. Des scénarios semblables de stagnation ou de rechute pourraient menacer le Japon et les États-Unis.

Le rapport analyse en détail les perspectives de reprise pour les différentes régions du monde et indique cinq grandes conditions pour une reprise mondiale durable:

  • Engager des programmes de relance budgétaire supplémentaires, en exploitant la vaste marge d´action budgétaire encore disponible dans de nombreux pays;

  • Réorienter plus vigoureusement les politiques de relance budgétaire et autres politiques économiques dans le sens de mesures favorisant directement la croissance de l´emploi, la réduction des inégalités de revenus et le renforcement de capacités de production durables;

  • Dégager de plus grandes synergies entre relance budgétaire et stimulation monétaire;

  • Veiller à ce que les pays en développement dont la marge d´action budgétaire est limitée et les besoins en matière de développement sont considérables aient accès à un financement suffisant et stable;

  • Travailler à une coordination sérieuse et efficace des politiques des principales économies.


 

 News

 
There are no items to show.

 

 Meetings and Events

 

 

 Document

 
There are no items to show.

Tab Control

Loading..

Attendre, s'il vous plaît ....