unctad.org | NewsArchive
28 juillet 06 - Des pays africains réfléchissent à leurs priorités de négociation


 Au cours des mois à venir, les huit pays africains bénéficiaires du Programme intégré conjoint d'assistance technique (JITAP) réaliseront des études techniques et un travail d'analyse qui serviront de fondement à leurs stratégies pour le commerce international et les négociations commerciales.

Lors d'un atelier de haut niveau organisé à Genève, plus de 30 hauts fonctionnaires africains du commerce, négociateurs commerciaux et universitaires venus des capitales ont échangé des informations sur leur expérience du renforcement des capacités liées au commerce dans le cadre du JITAP.

 Le thème principal de la réunion était le développement de capacités institutionnelles pour une participation efficace aux négociations commerciales. Les comités interinstitutionnels (CII) que le JITAP a constitués dans chacun des pays partenaires ont contribué à renforcer les capacités commerciales en coordonnant les débats entre les acteurs nationaux et la prise de décisions concernant les moyens de tirer profit du système commercial multilatéral.

Bien que déçus par la suspension des négociations à l'OMC, les participants au JITAP ont indiqué qu'ils continueraient à réaliser des travaux techniques sur des thèmes clefs tels que l'agriculture, l'accès aux marchés pour les produits non agricoles et le commerce des services. Ils ont souligné la nécessité d'établir des bases analytiques saines permettant de prendre des décisions sur les politiques commerciales nationales, indépendamment de ce qui se passait à l'OMC.

 Comme l'a fait remarquer l'un des participants à la réunion, le JITAP a joué un rôle crucial non seulement en aidant les pays à participer au système multilatéral, mais aussi parce que les structures mises en place et les recherches entreprises ont favorisé une plus grande transparence et un sens accru des responsabilités concernant l'élaboration des politiques nationales.

L'importance de ce travail d'analyse a également été soulignée lors des débats sur l'aide pour le commerce: "Nous devons déterminer clairement, par exemple, quels sont nos besoins en infrastructures liées au commerce, de façon que cette analyse ait un maximum d'impact sur le développement", a fait valoir Dorothy Tembo, Directrice du Département du commerce extérieur du Ministère zambien du commerce et de l'industrie.

Mme Tembo a précisé que le travail d'analyse que les participants avaient entrepris pour se préparer aux négociations à l'OMC était aussi utile ailleurs, s'agissant en particulier des accords régionaux et des négociations entre le groupe des États ACP et l'Union européenne.

Qu'est-ce que le JITAP?

Le Programme intégré conjoint d'assistance technique (JITAP) aide les pays africains qui en sont partenaires à participer plus efficacement au commerce international. Il a pour objectif de renforcer les capacités humaines, institutionnelles et entreprenariales dans les huit pays bénéficiaires afin que ceux-ci puissent participer effectivement au commerce international, non seulement à travers le système commercial multilatéral, mais aussi dans le cadre d'accords commerciaux régionaux.

Le JITAP, projet exécuté conjointement par la CNUCED, le Centre du commerce international et l'Organisation mondiale du commerce, offre à ces huit pays des outils spécifiques destinés à renforcer leurs capacités humaines, institutionnelles et entreprenariales afin qu'ils puissent tirer profit du commerce international.

Les pays bénéficiaires du JITAP

Botswana, Cameroun, Malawi, Mali, Mauritanie, Mozambique, Sénégal et Zambie.



 

 News

 
There are no items to show.

 

 Meetings and Events

 

 

 Document

 
There are no items to show.

Tab Control

Loading..

Attendre, s'il vous plaît ....