unctad.org | NewsArchive
08 sep 08 - Marge de manœuvre politique pour la revitalisation de l’économie palestinienne

Marge de manœuvre politique pour la revitalisation de l'économie palestinienneSelon le dernier rapport de la CNUCED, la relance de l'économie palestinienne, dévastée par la guerre, supposera de donner à l'Autorité palestinienne davantage de marge de manœuvre et de renforcer ses capacités à formuler et mettre en œuvre des politiques économiques.


Selon un nouveau rapport de la CNUCED, l'arrêt de la politique de bouclage du territoire palestinien occupé et la fin des restrictions à la liberté de mouvement, la destruction de la barrière de séparation érigée par Israël, le renforcement du soutien des donateurs et les réformes institutionnelles sont des conditions certes nécessaires mais non suffisantes du redressement économique et d'une croissance durable. Les responsables politiques palestiniens doivent également disposer de tous les instruments de politique économique.

La projection de la CNUCED fondée sur le scénario de base concernant l'économie palestinienne, selon lequel le retour à la politique de bouclage relativement moins restrictive qui prévalait avant 2000 et le maintien du cadre économique existant, indique que l'économie connaîtra une légère amélioration d'ici à 2015. Par contre, si l'Autorité palestinienne disposait de moyens plus importants en matière budgétaire, monétaire (monnaie nationale), commerciale et dans le domaine de la politique du travail, la croissance pourrait être sensiblement plus rapide: l'ensemble des mesures proposé permettrait d'accroître le produit intérieur brut (PIB) de 24 % par rapport au niveau de référence prévu pour 2015 et déboucherait sur le plein-emploi en 2012.

Les restrictions de mouvement imposées par Israël ont de fait isolé et morcelé le territoire palestinien occupé. Le PIB par habitant a continué de baisser et est revenu à 60 % de son niveau de 1999. Le taux de chômage est passé à 29 % en 2007, contre 21 % en 1999. La part des personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté a atteint 57 % en 2006, contre 52 % en 2005, tandis que le pourcentage de personnes qui vivaient dans le dénuement absolu est passé de 40 % à 44 %. La situation dans la bande de Gaza est bien pire. Privés de l'aide étrangère en 2007, 66 % des Gazaïtes vivaient déjà dans l'extrême pauvreté en 2006, soit 30 % de plus qu'en Cisjordanie.

Le déficit commercial de la Palestine avec Israël a augmenté de 20 % entre 1999 et 2007, pour s'établir selon les estimations à 2,1 milliards de dollars, soit 40 % du PIB et 90 % du total des transferts courants de fonds nets (principalement le soutien des donateurs). De plus, Israël retient les recettes fiscales et douanières collectées pour le compte de l'Autorité palestinienne, ce qui a aggravé la crise budgétaire. En dépit de mesures d'austérité, le déficit public a bondi de 17 % du PIB en 2005 à 27 % en 2007.

Outre la nécessité de mettre un terme à l'isolement de l'économie palestinienne et d'accroître la marge de manœuvre politique de l'Autorité palestinienne, le rapport souligne que le redressement économique passera par une aide étrangère plus régulière et plus prévisible, ainsi que par des programmes d'investissement public visant à reconstruire et redynamiser la capacité de production. Il faudrait également s'attacher en priorité à renforcer les capacités de l'Autorité palestinienne à élaborer et mettre en œuvre un éventail plus vaste de politiques économiques.

Le lancement d'un nouveau projet visant à promouvoir des politiques économiques et commerciales régionales orientées sur la croissance, dans le cadre du Programme d'aide au peuple palestinien de la CNUCED, a permis de réaliser des progrès significatifs en matière de modernisation des douanes et de politique commerciale, et de créer un Conseil des transporteurs maritimes palestiniens. Pour que le secrétariat puisse intensifier ses efforts, des fonds destinés à des projets en faveur du développement des petites et moyennes entreprises, de gestion de la dette et d'investissement au niveau local sont nécessaires.



 

 News

 
There are no items to show.

 

 Meetings and Events

 

 

 Document

 
There are no items to show.

Tab Control

Loading..

Attendre, s'il vous plaît ....