unctad.org | NewsArchive
13 mai 2011 - Le renforcement des capacités productives sera déterminant pour assurer une croissance économique durable dans les pays les moins avancés

Supachai PanitchpakdiIntervenant à la réunion organisée par la CNUCED en marge de la quatrième Conférence des Nations Unies sur les pays les moins avancés, le Secrétaire général de la CNUCED a fait part des orientations que son organisation recommande de mettre en œuvre pour que les pays les moins avancés puissent venir à bout de leurs difficultés persistantes.

En tant que groupe, les 48 pays les moins avancés (PMA) ont enregistré au cours des dix dernières années leurs meilleurs résultats économiques depuis plusieurs décennies. Avec 7,4 % de croissance du PIB en moyenne contre 3,7 % en moyenne sur la décennie précédente, la progression est indéniable.

Pourtant, les conditions économiques générales n'ont pas significativement évolué dans ces pays au cours de ces dix dernières années. Les PMA continuent pour la plupart à pâtir de faiblesses structurelles, comme la forte dépendance à l'égard des exportations de produits de base, la vulnérabilité aux chocs extérieurs, des inégalités économiques marquées, et trop peu de créations d'emplois. Alors qu'ils représentent à l'heure actuelle un huitième de la population mondiale, les PMA ne comptabilisent qu'un centième de la production de la planète. La pauvreté touche les trois quarts de leurs habitants.

Le Secrétaire général de la CNUCED, Supachai Panitchpakdi, est revenu sur cet apparent paradoxe au débat thématique de haut niveau organisé le 9 mai à Istanbul en marge de la quatrième Conférence des Nations Unies sur les PMA sur le thème "Le renforcement des capacités productives et le rôle du secteur privé".

M. Supachai Panitchpakdi a fait valoir, comme la CNUCED l'avait déjà fait dans ses rapports successifs sur les PMA, que la clef de résultats durables en matière de développement et de réduction de la pauvreté était de mettre le développement des capacités productives - et l'expansion de l'emploi productif qui va de pair - au cœur des politiques nationales et internationales.

Par "développement des capacités productives" la CNUCED entend l'expansion de ressources productives, l'acquisition de capacités techniques et la création de relations de production permettant à un pays de produire un éventail toujours plus large de biens et services et de s'intégrer avec profit dans l'économie mondiale sur la base d'une dynamique interne de croissance et de développement.

Le développement des capacités productives passe par l'action coordonnée de diverses parties prenantes. Il est évident qu'un secteur privé dynamique a un rôle de premier plan à jouer dans ce processus et peut apporter des capitaux, des technologies et des liens avec des chaînes de production locales et internationales. Un État fort est tout aussi essentiel: c'est lui qui peut créer des institutions, mettre en place des mécanismes de réglementation et mobiliser les ressources nécessaires pour atteindre les objectifs de développement. Pour offrir aux PMA de nouvelles possibilités de renforcer leurs capacités productives, il importe de créer un système de mécanismes de soutien internationaux et de resserrer la coopération Sud-Sud.

Au cours de la Conférence, la CNUCED a organisé un certain nombre de manifestations parallèles en étroite coopération avec d'autres organismes des Nations Unies et des représentants de la société civile et du secteur privé.


Accès direct:

 

 News

 
There are no items to show.

 

 Meetings and Events

 

 

 Document

 
There are no items to show.

Tab Control

Loading..

Attendre, s'il vous plaît ....