unctad.org | NewsArchive
29 mai 06 - Cinq ans après la Conférence PMA-III, la situation de six d´entre eux est examinée de près

 Un groupe d'experts réuni aujourd'hui à Genève examinera les progrès accomplis par six pays les moins avancés (PMA) dans la mise en œuvre du Programme d'action de Bruxelles. D'après les données actuelles, aucun n'est en voie de réduire la pauvreté de moitié à l'horizon 2015.



Un groupe d'experts se réunira à Genève les 29 et 30 mai pour examiner les monographies rédigées sur six pays - Bangladesh, Burkina Faso, Cap-Vert, Éthiopie, Népal et Ouganda.

Ces monographies indiquent dans quels domaines des progrès ont été accomplis dans la mise en œuvre du Programme d'action (A/CONF.191/11) adopté à la troisième Conférence des Nations Unies sur les pays les moins avancés, tenue à Bruxelles en 2001. Le Programme d'action couvrait la décennie 2001-2010.

Quatre engagements inscrits dans le Programme d'action ont un rapport direct avec les travaux de la CNUCED:

  • Renforcer les capacités productives;
  • Renforcer les capacités humaines et institutionnelles;
  • Renforcer la contribution du commerce au développement;
  • Mobiliser des ressources financières.

Les études réalisées avec le soutien financier de l'Autriche et de la Norvège, analysent de manière critique la tenue de ces engagements dans les sept pays considérés.

Si quelques pays ont progressé dans certains domaines, d'autres sont au point mort. Aucun n'est en voie de réduire de moitié la pauvreté d'ici à 2015 (voir le Premier objectif du Millénaire pour le développement). Si la tendance constatée se maintient, le nombre de pauvres dans les pays moins avancés passera de 334 millions en 2000 à 471 millions en 2010.

Seuls six PMA ont atteint l'objectif de croissance de 7 % par an. Trois sont des pays exportateurs de pétrole: Angola, Guinée équatoriale et Tchad. Les trois autres sont les Maldives, le Mozambique et la Sierra Leone.

Le groupe d'experts évaluera dans quelle mesure le Plan d'action de Bruxelles a été mis en œuvre et comment les pays les moins avancés se sont comportés depuis la troisième Conférence des Nations Unies. Il examinera aussi dans quelle mesure les partenaires de développement ont tenu les engagements pris en 2001.

Le résultat de la réunion du groupe d'experts, dont une compilation des monographies et une analyse de l'expérience des pays, sera distribué à la soixante et unième session de l'Assemblée générale des Nations Unies en septembre 2006, lors de laquelle les États Membres évalueront les progrès accomplis dans la mise en œuvre du Programme d'action.

Les monographies seront bientôt disponibles sur le site Web de la CNUCED.


Accès direct (en anglais): | Déclaration par le Secrétaire-général adjoint |

 

 News

 
There are no items to show.

 

 Meetings and Events

 

 

 Document

 
There are no items to show.

Tab Control

Loading..

Attendre, s'il vous plaît ....