unctad.org | NewsArchive
17 sep 07 - Déclaration conjointe du CCI, de la CNUCED et du PNUE sur le transport aérien de produits issus de l´agriculture biologique

fret aérien. Ryan McVay / Photodisc / Getty ImagesLe secteur horticole (fruits et légumes frais) de l´agriculture biologique africaine est particulièrement tributaire du fret aérien, sans lequel ses produits ne pourraient arriver sur les marchés européens en temps voulu. La suppression du label pour les produits transportés par avion n´atténuera pas les effets du changement climatique et pourrait entraîner l´appauvrissement de populations vulnérables.



Les effets bénéfiques de l'agriculture biologique sur le développement et sur l'environnement

Eising / PhotoDisc / Getty Images
L'agriculture biologique, en Afrique, est liée à l'amélioration de l'accès aux marchés à l'exportation, à la réduction de la pauvreté et à la protection de l'environnement. Elle permet aux petits agriculteurs africains de bénéficier de prix plus élevés pour les produits biologiques qui sont exportés vers les marchés européens et a des effets bénéfiques pour l'environnement, notamment l'amélioration de la capacité des exploitations agricoles à fixer le carbone, le renforcement de la diversité biologique des espèces cultivées, l'amélioration de la qualité de l'eau et de la structure du sol et la diminution de la consommation d'énergie.

L'importance du marché du fret aérien

L'accroissement de la demande en Europe pour des produits biologiques constitue l'une des principales raisons de l'augmentation de la production de ces produits en Afrique. Le secteur des fruits et des légumes frais de l'agriculture africaine est particulièrement tributaire du fret aérien, sans lequel les denrées périssables ne pourraient arriver sur les marchés européens en temps voulu.

La proposition de la "Soil Association"

La Soil Association propose de retirer le label "biologique" aux produits acheminés par voie aérienne, et ce, pour des raisons écologiques. La CNUCED, le CCI et le PNUE estiment que le recours au fret aérien ne constitue pas un indicateur utile en matière de dommages causés à l'environnement, pour les raisons suivantes:

  • Il importe, pour un produit donné, de tenir compte de son bilan carbone pour l'ensemble de la période comprise entre sa culture et sa consommation.
  • La "Soil Association" propose de ne pas accorder le label "biologique" aux produits acheminés par voie aérienne alors même qu'elle l'accorde à des produits britanniques à forte intensité d'énergie.

Partager les richesses tirées de la consommation de carbone

Consommation nationale de carbone et niveaux des revenus sont étroitement liés. Ils sont en moyenne 30 fois plus élevés par habitant en Europe qu'au Kenya (Banque mondiale, 2007).

Ryan McVay / Photodisc / Getty Images
Les échanges commerciaux sont un moyen dynamique de partager les richesses tirées de la consommation de carbone. Le commerce des produits transportés par avion procure des avantages économiques importants à des agriculteurs dont l'empreinte carbone est minime en comparaison de celui des agriculteurs des pays industrialisés.

La CNUCED, le CCI et le PNUE estiment que ne pas accorder le label "biologique" aux produits acheminés par voie aérienne n'atténuera pas les effets du changement climatique et pourrait avoir pour conséquence d'appauvrir des populations très vulnérables, en particulier en Afrique subsaharienne.

A télécharger [PDF, En anglais seulement]:

| ITC, UNCTAD, UNEP Statement on Soil Association Air Freight Consultation |

 

 News

 
There are no items to show.

 

 Meetings and Events

 

 

 Document

 
There are no items to show.

Tab Control

Loading..

Attendre, s'il vous plaît ....