unctad.org | NewsArchive
08 jan 10 - La CNUCED s´associe à la célébration de l´Année internationale de la biodiversité

La CNUCED s'associe à la célébration de l'Année internationale de la biodiversitéPlus de 500 personnalités représentant des gouvernements, des organisations internationales et le secteur de la mode et des cosmétiques se réuniront les 20 et 21 janvier à la CNUCED pour appeler à agir contre l'épuisement rapide de la biodiversité mondiale.


L'épuisement de la biodiversité s'est accéléré ces dernières années et, d'après l'Évaluation des écosystèmes pour le Millénaire de 2005, le taux actuel de disparition des espèces due à l'homme (anthropique) serait 1 000 fois plus rapide que le taux naturel d'extinction inhérent à l'histoire de la planète.

La perte d'habitat en est la principale cause. Environ 11 % des zones naturelles recensées en 2000 pourraient disparaître d'ici peu, principalement en raison de l'extension de l'agriculture, du développement des infrastructures et des changements climatiques. Quelque 60 % des récifs coralliens pourraient avoir disparu d'ici à 2030.

L'Initiative BioTrade de la CNUCED soutiendra l'Année internationale de la biodiversité 2010 proclamée par l'ONU à la faveur d'un programme de deux jours qui débutera par un séminaire de haut niveau consacré au rôle que peuvent jouer les gouvernements, les entreprises et les consommateurs dans la promotion de la préservation de la biodiversité et d'une utilisation durable des ressources naturelles.

Il se clôturera par un défilé de mode et le vernissage d'une exposition de vêtements et d'accessoires durables. Plus de 50 modèles ont été créés et offerts pour l'occasion par des créateurs de mode du monde entier, dont Diane von Furstenberg, Manish Arora, Bora Aksu et Thakoon.

Le Séminaire, intitulé "Redéfinir la place de la durabilité dans les affaires internationales: pour une plus forte mobilisation en faveur de la défense de la biodiversité", sera axé sur les options écologiques qui s'offrent au secteur de la mode et des cosmétiques.

Dans le cadre de discussions interactives et d'études de cas approfondies, les participants examineront pendant deux jours les questions suivantes:

  • Redéfinir la durabilité: pourquoi la biodiversité et pourquoi maintenant?

  • L'avènement de la consommation éthique et de l'écomode;

  • Les marques de luxe en tant que modèles de durabilité;

  • La traçabilité, la responsabilisation et la certification environnementales;

  • Le rôle des industries créatives dans les pays en développement.

De la haute couture et du prêt-à-porter écologiques seront présentés lors du défilé de mode "ÉcoChic".

Nathan Jenden et John Rocha, créateurs de renommée internationale, ainsi que des étoiles montantes comme Alexandre Herchcovitch et Zhang Da, créeront et présenteront des vêtements fabriqués à partir de fibres naturelles durables.

Des marques "durables" réputées, telles que EDUN, Noir, Ciel et Kumvana Gomani, présenteront des vêtements et des accessoires issus de leurs dernières collections.

L'exposition, qui se tiendra pendant deux semaines après le défilé de mode au Palais des Nations, montrera comment le secteur de la mode et des cosmétiques peut contribuer à la préservation de la biodiversité et aussi procurer des gains sociaux et économiques aux communautés dans les pays en développement. À travers tout un éventail de vêtements, d'accessoires et de cosmétiques de mode, l'exposition explorera le cheminement de la matière première au produit fini et évoquera les nombreuses questions qui se posent aux consommateurs, aux distributeurs, aux créateurs de mode et aux concepteurs à la recherche de modes de vie plus durables.

La durabilité est la pierre angulaire du programme BioTrade de la CNUCED, qui aide les communautés locales à préserver la biodiversité locale par la commercialisation de produits qui les encouragent d'un point de vue non seulement moral, mais aussi économique, à préserver la biodiversité. Par exemple, des communautés locales boliviennes ont mis en œuvre des plans de gestion durable débouchant sur l'exportation vers l'Italie de peaux de jacaré (crocodilien), représentant plus de 1,4 million de dollars des États-Unis de ventes (soit 282 % d'augmentation par rapport à 2003).

À la douzième session de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement, les 193 États membres de la CNUCED ont reconnu que la préservation et l'utilisation durable de la biodiversité offraient de nouvelles perspectives aux pays en développement. Ils ont souligné que le commerce de produits et de services liés à la biodiversité pouvait être important pour préserver la biodiversité et accélérer le développement.

La CNUCED a un rôle important à jouer dans la réalisation des objectifs de l'Année internationale de la biodiversité, en contribuant à façonner les débats et la réflexion sur le développement durable. Elle s'attache en outre à promouvoir une plus grande mobilisation des entreprises et des consommateurs vis-à-vis de questions écologiques telles que la biodiversité, et elle aide les pays en développement à faire face aux perspectives et aux enjeux de la mondialisation dans une optique de responsabilité écologique.


 

 News

 
There are no items to show.

 

 Meetings and Events

 

 

 Document

 
There are no items to show.

Tab Control

Loading..

Attendre, s'il vous plaît ....