COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour l'utilisation des médias d'information - Ce n'est pas un document officiel
En 2014, la part en volume des importations par voie maritime des pays en développement a pour la première fois dépasse la part de leurs exportations
Selon l’Étude sur les transports maritimes 2015, les pays en développement émergent de plus en plus comme d'importants utilisateurs des services de transport maritime

EMBARGO
Le contenu de ce communiqué et du présent Rapport ne doit pas être cité ni résumé par la presse écrite, la radio, la télévision et les médias électroniques avant le
14 octobre 2015, 21:00 à Genève

UNCTAD/PRESS/PR/2015/036
Genève, Suisse, (14 octobre 2015)

​Selon les données recueillies par la CNUCED et présentées dans l’Étude sur les transports maritimes 20151 en 2014, la part en volume des marchandises mondiales chargées dans les ports des pays en développement aurait atteint  60 %, contre 61 % pour les marchandises déchargées dans ces mêmes ports ou importées dans ces pays. Ainsi, pour la toute première fois, les pays en développement ont importé par voie maritime légèrement plus qu’ils n’ont exporté.

La structure des échanges des pays en développement s’est modifiée progressivement tandis que la répartition des marchandises chargées et déchargées a connu des changements considérables. Désormais, les pays en développement ne sont plus uniquement une source d’approvisionnement en matières premières, mais des acteurs clefs de l’activité manufacturière mondiale et une source de la demande en expansion.

D’après les données de la CNUCED (voir graphique), la part des pays en développement dans les importations mondiales, mesurée en volume de marchandises déchargées, qui n’était que de 18 % en 1970, a été multipliée par 3,5 pour atteindre 61 % en 2014. L’Asie, première région de chargement et de déchargement en 2014, continue d’occuper le devant de la scène, suivie par l’Amérique continentale, l’Europe, l’Océanie et l’Afrique.

Selon les estimations de la CNUCED, le commerce maritime mondial a progressé de 3,4 % en 2014, ce qui représente plus de 300 millions de tonnes supplémentaires et porte le volume total de marchandises transportées à 9,84 milliards de tonnes.

En outre, la croissance du transport maritime, mesurée en tonnes-milles, a été estimée à 4,4 % en 2014, contre 3,1 % en 2013. (La tonne-mille est une unité de mesure plus précise de la demande de services de transport maritime et du tonnage, qui tient compte de la distance, laquelle détermine la capacité de transport des navires dans le temps.)

En 2014, les vracs secs, à savoir le minerai de fer, le charbon, les céréales, la bauxite et l’alumine, le phosphate naturel et les vracs secs mineurs, représentaient près de la moitié du total des tonnes-milles, estimé à 52 572 milliards. Les tonnes-milles de vracs secs, en hausse de 6,4 % pour les principaux vracs secs et de 5,2 % pour les vracs secs de moindre importance, ont nettement augmenté.

La demande de minerai de fer et de charbon des pays à forte croissance autres que la Chine, l’Inde et la République de Corée, est aujourd’hui en hausse. Ces dernières années, l’importation de ces produits en Asie a sensiblement contribué à l’accroissement du volume des cargaisons de vrac sec.

Bien que, selon les estimations, les volumes de pétrole brut transportés se soient contractés en 2014, les tonnes-milles correspondantes sont demeurées constantes, indiquant un allongement des distances parcourues. La distance moyenne parcourue par le pétrole brut à destination de l’Asie était estimée à plus de 5 000 milles, en hausse de 9 % par rapport à 2005.

On estime que le nombre de tonnes-milles générées par le commerce conteneurisé a augmenté de 5,4 %, en raison de la reprise sur les principaux segments des routes maritimes Asie-Europe et transpacifiques, ainsi qu’une hausse soutenue du volume des marchandises transportées et d’un allongement des distances sur les routes Nord-Sud.

Part des pays en développement dans le commerce maritime, en volume
(en tonnes)
PR15036f1_fr.jpg
Source : Étude sur les transports maritimes 2015 (CNUCED).

Télécharger le rapport : Étude sur les transports maritimes 2015


End Notes
  1. La publication (numéro de vente F.15.II.D.6, ISBN: 978-92-1-112892-5) peut être obtenue auprès du Bureau des ventes et de la commercialisation des publications des Nations Unies à l’adresse ci-dessous ou auprès des revendeurs des publications des Nations Unies dans le monde. Les commandes ou les demandes sont à adresser à : United Nations Publications Sales and Marketing Office, 300 E 42nd Street, 9th Floor, IN-919J New York, NY 10017, United States of America. Téléphone : +1 212 963 8302, télécopie : +1 212 963 3489, courriel : publications@un.org, https://unp.un.org.


Pour plus d'informations, veuillez contacter:
Unité de Communication et d'information de la CNUCED
T: +41 22 917 5828
T: +41 79 502 43 11
E: unctadpress@unctad.org
Web: unctad.org/press
​​
Loading..

Please wait....