COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour l'utilisation des médias d'information - Ce n'est pas un document officiel
Selon l’ONU, l’adoption de nouvelles politiques industrielles s’accélère en réponse a l’évolution du contexte économique

EMBARGO
Le contenu de ce communiqué et du présent Rapport ne doit pas être cité ni résumé par la presse écrite, la radio, la télévision et les médias électroniques avant le
06 juin 2018, 20:00 à Genève

UNCTAD/PRESS/PR/2018/016
Genéve, Suisse, (06 juin 2018)

Selon le Rapport sur l’investissement dans le monde 2018 : L’investissement et les nouvelles politiques industrielles de la CNUCED, les politiques industrielles sont devenues omniprésentes. Au cours de la dernière décennie, au moins 101 pays à travers le monde développé et le monde en développement (représentant plus de 90 % du PIB mondial) ont adopté des stratégies formelles de développement industriel. Ce mouvement s’est accéléré ces cinq dernières années.

L’enquête de la CNUCED montre que les politiques industrielles modernes sont de plus en plus diversifiées et complexes, et qu’elles font face à de nouveaux impératifs, tels l’intégration et la mise à niveau des chaînes de valeur mondiales, le développement de l’économie de la connaissance, le renforcement des secteurs liés aux objectifs de développement durable et le positionnement concurrentiel pour la nouvelle révolution industrielle.

« Les effets de la nouvelle révolution industrielle se font déjà sentir sur les structures de l’investissement international. Les politiques d’investissement doivent être adaptées dans le cadre de nouvelles stratégies de développement industriel », a déclaré le Secrétaire général de la CNUCED, Mukhisa Kituyi.

Quelque 40 % des stratégies de développement industriel s’appuient sur des mesures verticales pour développer tel ou tel secteur. Un peu plus d’un tiers se concentrent sur la compétitivité horizontale, en favorisant les mesures destinées à rattraper la frontière de la productivité. Et un quart misent sur le positionnement pour la nouvelle révolution industrielle.

Environ 90 % des politiques industrielles modernes comportent des mesures en faveur de l’investissement, principalement des mesures d’incitation et d’obligation de résultat, la création de zones économiques spéciales, des mesures de promotion et de facilitation de l’investissement et, de plus en plus, des mécanismes de sélection des investissements.

Les politiques industrielles modernes sont l’un des principaux moteurs de l’évolution des politiques d’investissement. Plus de 80 % des mesures relatives à l’investissement enregistrées par la CNUCED depuis 2010 visent le système industriel (fabrication, services complémentaires et infrastructures industrielles), et environ la moitié d’entre elles servent clairement un objectif de politique industrielle.
 
La nouvelle révolution industrielle exige un examen stratégique des mesures relatives à l’investissement qui favoriseront le développement industriel. Les décideurs doivent veiller à ce que ces mesures soient adaptées aux besoins, y compris en réorientant les mesures d’incitation, en modernisant les zones économiques spéciales, en créant de nouveaux outils de promotion et de facilitation de l’investissement et en élaborant des mécanismes intelligents de sélection des investissements étrangers.

Figure 1 : Mesures relatives à l’investissement aux fins des politiques industrielles, par type, 2010-2017
(En pourcentage du total, n = 387)
PR18016_f1_en.JPG

 
Source : CNUCED, Rapport sur l’investissement dans le monde 2018.
Note : Certaines mesures sont classées dans plus d’une catégorie.
 

 

Pour plus d'informations, veuillez contacter:
Unité de Communication et d'information de la CNUCED
T: +41 22 917 5828
T: +41 79 502 43 11
E: unctadpress@unctad.org
Web: unctad.org/press
Loading..

Please wait....