COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour l'utilisation des médias d'information - Ce n'est pas un document officiel
La dépendance des pays en développement aux produits de base atteint son plus haut niveau depuis 20 ans

EMBARGO
Le contenu de ce communiqué et du présent Rapport ne doit pas être cité ni résumé par la presse écrite, la radio, la télévision et les médias électroniques avant le
15 mai 2019, 23:00 à Genève

UNCTAD/PRESS/PR/2019/011
Geneva, Suisse, (15 mai 2019)

Les deux tiers des pays en développement sont tributaires

des produits de base

Deux tiers des économies en développement dépendent des produits de base

L’Afrique Subsaharienne est la région la plus affectée :  89% de ses pays dépendent des produits de base

Les chocs subis par les prix et leur volatilité ont conduit à un ralentissement économique dans 64 des pays tributaires des exportations de produits de base

Toutefois, certains pays sont parvenus à diversifier leurs productions et leurs exportations au cours des deux dernières décennies

Genève, le 15 mai 2019 – Le nombre de pays dépendants des produits de base est au plus haut depuis 20 ans, selon un nouveau rapport de la CNUCED.

La CNUCED considère qu’un pays est tributaire de ses exportations de produits de base dès qu’elles représentent plus de 60% de la valeur totale de ses exportations de marchandises.

Le State of Commodity Dependence Report 2019 montre que le nombre de pays dépendants des produits de base est passé de 92 en 1998–2002 à 102 sur la période 2013–2017.

Plus de la moitié des pays dans le monde (102 sur 189) et les deux tiers des pays en développement sont considérés comme étant tributaires de leurs exportations de produits de base.

« Étant donné que la dépendance à l'égard des produits de base a souvent un impact négatif sur le développement économique d’un pays, il est important et urgent de la réduire afin d’atteindre au plus vite les Objectifs de développement durable » a déclaré le Secrétaire général de la CNUCED, Mukhisa Kituyi.

Les pays en développement presque exclusivement affectés

La dépendance vis-à-vis des produits de base touche presque exclusivement les pays en développement.

Ce phénomène concerne 85% des Pays les moins avancés, 81% des pays en développement sans littoral et 57% des petits États insulaires en développement.

Avec 89% des pays en Afrique Subsaharienne tributaires des exportations des produits de base, cette région s’avère être la plus touchée. Elle est suivie du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord, où 65% des pays s’inscrivent dans cette dépendance.

La moitié des pays d’Amérique latine et des Caraïbes, ainsi que la moitié des pays d’Asie de l'Est et du Pacifique sont également considérés comme dépendants des produits de base.

La dépendance vis-à-vis des produits de base est une problématique persistante

Les principaux groupes de produits exportés n’ont changé que dans 25% des pays entre 2013 et 2017, partiellement sous l’effet de la fluctuation des prix des produits de base.

Le nombre des pays dépendants de l’exportation de produits agricoles a diminué de 50 à 37 entre 1998–2002 et 2013-2017.

Dans le même temps, le nombre de pays dépendants des exportations de produits miniers a augmenté de manière continue passant ainsi de 14 à 33, alors que celui des pays dépendants des exportations de combustibles passait de 28 à 32.

Les mouvements relatifs des prix des différents groupes de produits ont conduit à des changements du les groupes principaux de produits exportés, sous l’influence de la hausse davantage marquée des prix des combustibles et des produits miniers par rapport à ceux des produits agricoles et des biens manufacturés.

La vulnérabilité face aux chocs sur les prix et leur volatilité

Les pays en développement dépendants des produits de base sont sensibles aux chocs négatifs intervenant au niveau des prix, ainsi qu’à leur volatilité.

Les niveaux moyens des prix des produits de base entre 2013 et 2017 se sont révélés substantiellement plus faibles que leur pic de 2008–2012, révèle le rapport.

Cette baisse a conduit à un ralentissement économique dans 64 des pays tributaires des exportations de produits de base, plusieurs d’entre eux entrant en récession.

Alors que la croissance ralentissait, la situation fiscale de plusieurs pays a eu tendance à se détériorer, conduisant une accumulation de dette publique, souvent sous la forme de l’augmentation de la dette extérieure.

La dette extérieure de 17 pays en développement dépendant des produits de base a augmenté de plus de 25 pour cent du PIB entre 2008 et 2017.

Efforts de diversification

Le rapport relève que certains des pays ont réussi à diversifier leurs productions et leurs exportations au cours des deux dernières décennies.

Par exemple, certains pays dépendant des exportations de combustibles à l’instar d’Oman, de l’Arabie saoudite et de Trinité-et-Tobago ont vu la part de leurs exportations de biens manufacturés augmenter en ajoutant de la valeur aux secteurs en aval.

D’autres pays dépendants des exportations de combustibles et de produits miniers, tels que le Rwanda et le Cameroun sont également parvenus à accroître leurs exportations de produits agricoles.

L’édition 2019 du State of commodity dependence report, la quatrième édition de cette série lancée en 2012, présente 189 profils statistiques nationaux.


Pour plus d'informations, veuillez contacter:
Unité de Communication et d'information de la CNUCED
T: +41 22 917 5828
T: +41 79 502 43 11
E: unctadpress@unctad.org
Web: unctad.org/press
​​
Loading..

Please wait....