COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour l'utilisation des médias d'information - Ce n'est pas un document officiel
L’ONU et Bertrand Piccard unissent leurs forces pour promouvoir les énergies renouvelables en Afrique
Partenariat CNUCED - Fondation Solar Impulse signé lors de la vingt-quatrième session de la Conférence des parties à la convention-cadre des nations unies sur les changements climatiques

UNCTAD/PRESS/PR/2018/044
Genève, Suisse, (03 décembre 2018)

La CNUCED et World Alliance for Efficient Solutions − organisation non gouvernementale suisse créée par la Fondation Solar Impulse de Bertrand Piccard − unissent leurs forces pour promouvoir les énergies renouvelables en Afrique.

La Secrétaire générale adjointe de la CNUCED, Isabelle Durant, et M. Piccard ont signé aujourd’hui un accord officiel dans le cadre des négociations menées à la vingt−quatrième session de la Conférence des Parties (COP) à la Convention-Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, qui se tient à Katowice (Pologne) du 2 au 14 décembre 2018.

« La CNUCED oriente les pays en développement, y compris les pays les moins avancés (PMA) dont ceux d’Afrique subsaharienne, vers des politiques énergétiques qui favorisent une activité économique productive et durable. Mais nous aspirons aussi à mettre en relation les gouvernements qui cherchent de nouvelles solutions avec les innovateurs qui œuvrent à de telles solutions », a déclaré Mme Durant.


« Avec cet accord, la CNUCED et World Alliance travailleront ensemble pour mettre en place des solutions concrètes en Afrique à l’appui de l’objectif de développement durable no 7, qui consiste à garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable. »

Monsieur Piccard a déclaré : « Les énergies et les technologies propres peuvent apporter richesse sociale, paix et stabilité aux pays en développement. La Fondation Solar Impulse et la CNUCED vont le prouver grâce à une collaboration qui apportera des solutions rentables et propres aux régions qui en ont le plus besoin afin qu’elles puissent parvenir à une croissance respectueuse de l’environnement. ».

Le Rapport sur les pays les moins avancés 2017 indique que plus de 40 % des entreprises présentes dans ces pays sont freinées par un accès à l’électricité insuffisant, non fiable et inabordable. Elles subissent en moyenne 10 coupures de courant par mois, d’une durée approximative de cinq heures chacune, qui leur coûtent 7 % de leur chiffre d’affaires.

En moyenne, plus de 60 % de la population des PMA n’a pas accès à l’électricité. En outre, la capacité de production d’électricité par habitant des PMA en tant que groupe ne représente que 8 % de celle des autres pays en développement, et à peine 2 % de celle des pays les plus riches.

« L’activité économique et les perspectives de développement ne peuvent qu’être limitées si l’électricité fait défaut », a déclaré Mme Durant. « Aucun entrepreneur, aucune multinationale, aucune infrastructure numérique, aucune start-up ne peut fonctionner correctement sans électricité. »

Madame Durant et M. Piccard se sont également engagés à organiser un atelier conjoint pour mettre en relation certains innovateurs proposant des solutions concrètes avec des représentants diplomatiques africains à l’Office des Nations Unies à Genève.

La CNUCED aide les pays en développement à profiter plus équitablement et plus efficacement de l’économie mondialisée. Sise à Genève, la CNUCED mène des activités de recherche, facilite la formation de consensus et offre aux pays en développement l’assistance technique nécessaire pour pouvoir utiliser le commerce, l’investissement, le financement et la technologie au service d’un développement durable et inclusif.

World Alliance for Efficient Solutions, créée par la Fondation Solar Impulse, évalue les solutions proposées par ses membres et sélectionne, avec l’aide d’experts techniques et financiers indépendants, celles qui sont prometteuses avant de les présenter aux gouvernements, aux entreprises et aux institutions pour les encourager à adopter des politiques énergétiques et des objectifs environnementaux plus ambitieux.

Le psychiatre et aviateur Bertrand Piccard a été le premier à faire le tour du monde en ballon sans escale et était le pilote de Solar Impulse, un avion à énergie solaire qui a fait le tour du monde en 2016. Il est ambassadeur de bonne volonté de l’ONU.


Pour plus d'informations, veuillez contacter:
Unité de Communication et d'information de la CNUCED
T: +41 22 917 5828
T: +41 79 502 43 11
E: unctadpress@unctad.org
Web: unctad.org/press
Loading..

Please wait....