unctad.org | Premier atelier de formation pour les négociateurs climatiques, commerciaux et numériques
Premier atelier de formation pour les négociateurs climatiques, commerciaux et numériques
14 novembre 2019
Logo
Réunis à Genève, des représentants de sept pays francophones se forment à un nouveau type de négociations.


Sur une initiative originale de l’Organisation internationale de la Francophonie, à laquelle se joint la CNUCED en partenariat avec l’UNITAR, la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, le Geneva Centre for Security Policy, le Programme des Nations Unies pour l’environnement et Le laboratoire des Objectifs de développement durables, avec le soutien de l’ Institut de hautes études internationales et du développement, et du Centre d'Accueil de la Genève Internationale, s’est ouvert cette semaine le premier atelier de formation rassemblant négociateurs climatiques, commerciaux et numériques.

« En dépit des défis auxquels il est confronté, le multilatéralisme reste la meilleure voie pour appréhender la complexité des enjeux globaux, que ce soient le changement climatique, la globalisation des échanges commerciaux ou les défis posés par la digitalisation croissante de notre quotidien. Aux enjeux globaux, réponses globales. » a déclaré Isabelle Durant, Secrétaire générale adjointe de la CNUCED.

atelier de formation

Atelier pilote de formation des négociateurs

C’est justement à ce défi que cet atelier pilote veut apporter une première réponse : non seulement les problématiques se complexifient, mais de plus elles s’entrechoquent. Pour embrasser cette difficulté à multiples variables, cette formation propose une approche intégrée pour appréhender les problèmes à résoudre. Les négociateurs nationaux y participant, issus de pays parmi les plus exposés aux risques suscités par ces changements, en sortiront sensibilisés aux interactions et aux interférences entre les négociations commerciales, numériques et climatiques.

Sortir des silos pour mieux négocier

Si les objectifs et les urgences diffèrent selon les types de négociations, il ne fait aucun doute que le commerce ait un rôle à jouer dans la lutte contre le réchauffement climatique, de même que les négociations climatiques ont un impact sur les flux commerciaux présents et à venir. Sans oublier les mutations qu’engendre la digitalisation de l’économie et la caisse de résonnance qu’elle offre à l’économie réelle, pour le meilleur ou pour le pire : comment éviter en effet que l’essor vertigineux des échanges résultant du commerce numérique n’impacte notre environnement, pesant sur les efforts globaux pour réduire les émissions de gaz à effet de serre ?

Mieux négocier pour atteindre les objectifs de développement durable

Il ne s’agit pas d’arrêter de commercer, ni de mettre un frein à l’innovation et aux progrès technologiques. Et certainement pas de négliger les menaces que fait peser le changement climatique sur l’avenir des populations, en particulier des pays les plus vulnérables. Mais d’accompagner l’émergence de normes et d’accords internationaux négociés de façon cohérente, concertée, reposant sur une vision globale capable de mener à un développement inclusif et durable.

atelier de formation
atelier de formation

C’est l’objectif de cet atelier de formation conjointe auquel ont participé du 13 au 15 novembre les négociateurs de sept pays francophones (Bénin, Côte d’Ivoire, Mali, Maroc, République centrafricaine, République démocratique du Congo).


​​
Loading..

Please wait....