Le commerce équitable : un modèle qui favorise aussi l’égalité entre les femmes et les hommes ?

08 juillet 2021

Des représentants des deux principaux réseaux mondiaux de promotion du commerce équitable explique pourquoi leur modèle d’entreprise se caractérise aussi par une représentation des sexes plus équilibrée.


Le commerce équitable est un modèle commercial qui responsabilise les producteurs et favorise des conditions commerciales plus équitables.

Mais le modèle se caractérise également par des résultats plus équilibrés en termes de parité, telles qu'une plus grande égalité des chances de participer au commerce ou qu’une proportion beaucoup plus élevée de femmes dirigeantes par rapport aux modèles commerciaux traditionnels.

Par exemple, les conseils d'administration des deux principaux réseaux mondiaux de promotion du commerce équitable – FairTrade International et la World Fair Trade Organization – sont composés à 50% de femmes, alors que dans les entreprises traditionnelles le pourcentage de postes de cadres supérieurs est seulement de 31% au niveau global, selon une étude du cabinet Grant Thornton’s.

« Ces résultats sont d’autant plus impressionnants qu’ils sont obtenus sans imposer de quotas de genre », dit Isabelle Durant, Secrétaire générale de la CNUCED par intérim.

Plusieurs questions se posent, notamment :

  • Quelle est la clé de cette représentation et de cette participation équilibrées des femmes et des hommes ?
  • Est-ce que ce modèle est transposable à d’autres secteurs et notamment au secteur privé ?

Ces questions sont au cœur de l'édition du mois de juillet de l’initiative "Les 8 du mois until we’re there" de la CNUCED.

Dans un entretien avec Caroline Torre, Responsable d’adhésion et contrôle de la World Fair Trade Organization, et Ténéna Amidou Coulibaly, Chargé de programmes de Fairtrade Africa, Alexandre Carette d’ONU Info aborde le secret du modèle d'entreprise du commerce équitable et les enseignements que l’on peut en tirer.

Fairtrade Africa regroupe les organisations de producteurs certifiées par Fairtrade International sur le continent, tandis que la World Fair Trade Organization est un réseau d’entreprises de commerce équitable qui regroupe plus de 400 entreprises sociales dont le modèle économique socialement innovant est axé davantage sur leur mission sociétale que sur la maximisation des profits.