Pour l'utilisation des médias d'information - Ce n'est pas un document officiel
UNCTAD/PRESS/PR/2021/011
Forum des Nations Unies : trouver les moyens d’une reprise verte grâce au commerce
  • Des personnalités de premier plan étudieront les moyens à mobiliser pour que la reprise économique suite à la COVID-19 préserve la planète tout en garantissant un développement inclusif.

Geneva, Suisse, 8 juin 2021

La deuxième édition du Forum des Nations Unies sur le commerce mettra en lumière les actions nécessaires à une reprise verte et inclusive à la suite de la pandémie de coronavirus.

L'événement, qui se déroulera en ligne les 14 et 15 juin, réunira des experts du commerce, des ministres, des leaders d'opinion et des représentants d’organisations internationales de premier plan. Objectif :  définir le rôle que peuvent jouer les politiques commerciales dans l'élaboration de solutions durables qui profitent aux populations de manière plus équitable.

Ce forum est une étape importante dans les débats qui conduisent à la 15e conférence ministérielle quadriennale de la CNUCED qui se tiendra en ligne du 3 au 7 octobre, sous les auspices de la Barbade.

"La pandémie de COVID-19 a mis le climat au répit, mais cela ne restera qu'une pause si nous ne prenons pas des mesures pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et pour stopper la dégradation de l'environnement, alors même que nous travaillons à la reprise économique vers plus de prospérité", a déclaré Isabelle Durant, Secrétaire générale par intérim de la CNUCED.

En 2020, alors que les confinements partout dans le monde ont pesé sur les moyens de subsistance, les émissions de dioxyde de carbone ont chuté de 5,8 % en lien direct avec la baisse d'activité économique.

"Les émissions de carbone augmentent à nouveau rapidement avec la reprise économique. Nous devons redoubler d'efforts pour limiter ces émissions. Les politiques commerciales sont l'un des outils à disposition pour éviter une spirale qui menace l'environnement et notre existence", a déclaré Mme Durant.

En quoi les politiques commerciales sont importantes

La pandémie a souligné le rôle central du commerce dans l’approvisionnement mondial de biens et de services. Les gouvernements ont utilisé les politiques commerciales pour répondre positivement à la crise du coronavirus, qui a également mis en évidence de nombreuses lignes de fracture et exacerbé les vulnérabilités et les inégalités préexistantes.

Si le commerce est une source de revenus, d'emplois et d'opportunités, il génère 8 milliards de tonnes d'émissions de dioxyde de carbone par an, soit un quart du total mondial. Des mesures innovantes sont nécessaires pour accroître les synergies entre les politiques commerciales et l'action climatique.

“Mais le système commercial actuel n'offre peut-être pas un cadre propice à une mise en œuvre efficace de telles mesures, dans l'intérêt de tous les pays de manière générale et des pays en développement en particulier,” a déclaré Mme Durant.

Réunir les principaux acteurs autour de la table

Le Forum des Nations Unies sur le commerce accueillera des intervenants de haut niveau du monde entier qui examineront de quelle manière le système commercial multilatéral peut contribuer à une reprise durable, verte et inclusive.

Parmi les intervenants de haut niveau figurent Ngozi Okonjo-Iweala, directrice de l'Organisation mondiale du commerce, et Rebeca Grynspan, directrice du Secrétariat général ibéro-américain.

Parmi les autres intervenants seront entendus Valdis Dombrovskis, vice-président exécutif de la Commission européenne et commissaire européen au commerce, Amani Abou-Zeid, commissaire de l'Union africaine chargé des infrastructures et de l'énergie, et Piyush Goyal, ministre indien du commerce.

Le forum se terminera par la 17e édition de la prestigieuse conférence Prebisch de la CNUCED, qui sera donnée par la lauréate du prix Nobel Esther Duflo le 15 juin.

Coup de pouce vert au commerce

Le forum examinera comment mener la sortie de crise de la COVID-19 avec un ensemble cohérent de politiques commerciales qui protègent la planète et assurent un développement plus inclusif.

Le forum part du principe que, si le commerce doit faire partie de la solution au problème climatique, les politiques commerciales elles-mêmes ont besoin d'un coup de pouce vert. La structure du programme est organisée de la réflexion vers l'action.

Un panel de haut niveau se penchera sur la manière de réduire les tensions commerciales et de renforcer le multilatéralisme pour éviter de revenir au statu quo qui prévalait avant la crise.

Deux autres sessions du forum porteront sur ce qui peut être fait sous l’angle vert des politiques commerciales et sur les tactiques permettant de construire un monde inclusif grâce à de meilleures pratiques commerciales.

Elles aborderont la question de savoir comment les politiques et les règles commerciales peuvent mieux soutenir le développement vert, comment chaque pays peut y contribuer et comment le commerce peut réduire et non creuser les inégalités au sein des sociétés.

Le Forum des Nations Unies sur le commerce favorise le dialogue sur la manière dont le commerce peut contribuer à un monde plus prospère, plus inclusif et plus durable. L'édition 2019 portait sur le changement climatique et les objectifs de développement durable.