MACHINE NAME = WEB 1

Comment l'économie numérique peut améliorer les conditions de vie dans le Pacifique

16 février 2023

La CNUCED propose des mesures politiques pour qu’un plus grand nombre de personnes de la région bénéficient des technologies numériques.

Woman in a hammock with a notebook
Default image copyright and description

© Shutterstock | Jeune femme polynésienne dans un hamac avec un cahier de notes travaillant en plein air sous des palmiers.

La CNUCED a publié la première édition de son Rapport sur l'économie numérique pour la région  Pacifique le 16 février.

Il s’agit de la première étude exhaustive de l’économie numérique dans le pacifique qui aborde les opportunités et les défis de la transformation numérique dans la région.

La technologie numérique et le commerce électronique ont le potentiel de transformer les moyens d'existence dans le Pacifique en favorisant les échanges entre les secteurs et les industries.

« Grâce à l'économie numérique, les petites entreprises peuvent accéder à de nouveaux marchés. Elle permet de réduire les coûts de transaction, d’encourager l'inclusion financière et de stimuler les exportations », a déclaré Rebeca Grynspan, Secrétaire générale de la CNUCED.

Opportunités du commerce électronique

Des opportunités s’offrent aux entrepreneurs comme Salita Bako, une jardinière passionnée d'Auki, la capitale de la province de Malaita, dans les îles Salomon. Elle cultive des anthuriums tropicaux et a décidé cette année de compléter ses revenus en les vendant en ligne.

Elle n'avait jamais vendu en ligne, mais en tant que membre de longue date de plusieurs groupes d'achat et de vente sur les réseaux sociaux, elle savait exactement quoi faire. Elle a pris des photos de plantes d'anthurium en fleur et les a publiées sur les pages des groupes. Puis elle a attendu.

En quelques heures, dix personnes l'ont contactée pour lui demander le prix, la disponibilité et l'endroit où collecter les anthuriums. Ce jour-là, elle a vendu toutes ses plantes.

Telle est la force du commerce en ligne. Il permet à toute personne, où qu’elle se trouve, de proposer à de nouveaux clients ses biens ou ses services.

Aux îles Salomon, où le PIB par habitant est inférieur à 2 500 dollars et où les emplois bien rémunérés sont rares, la vente de marchandises en ligne peut constituer une bonne source de revenus.

A terme, Bako espère vendre ses anthuriums à des clients en dehors d'Auki.

Des enjeux uniques pour le Pacifique

Le rapport dévoile les enjeux du commerce en ligne pour la région.

Les grandes distances entre les petites économies insulaires posent des défis en matière de connectivité numérique, ainsi que de commerce de marchandises et de logistique.

La construction d'infrastructures numériques coûte cher et le transport des biens est long et coûteux.

Les tailles limitées des marchés et des populations rend également le Pacifique moins attrayant pour les investissements internationaux. Cela signifie que les solutions de commerce électronique sont souvent développées localement. La diversité culturelle et linguistique du Pacifique est aussi un enjeu pour le développement des produits locaux en ligne.

« Bien qu'il n'existe pas de solution unique pour relever les défis numériques propres à la région du Pacifique, le rapport examine la manière dont les responsables politiques, le secteur privé et les partenaires au développement peuvent bénéficier des technologies numériques pour le développement socio-économique », a déclaré Shamika N. Sirimanne, directeur de la technologie et de la logistique à la CNUCED.

Malgré les défis, les technologies numériques ont beaucoup à offrir à la région.

« Dans les pays du Pacifique, les plates-formes numériques peuvent permettre un meilleur l'accès aux marchés locaux, régionaux et internationaux, » a déclaré Neha Mehta, responsable régionale du Pacifique pour le Fonds d'équipement des Nations unies (FENU) à Fidji. « Ceci est d'autant plus important pour les femmes, les jeunes et les autres groupes marginalisés. »

Des mesures adaptées à l'ère numérique

Le rapport recommande aux responsables politiques de faire face aux défis du commerce électronique dans la région et de placer l’inclusion au cœur du développement numérique.

Il indique que les pays du Pacifique doivent adapter leurs politiques et réglementations à l’ère numérique. Les accords commerciaux et les lois sur la protection des consommateurs, par exemple, tiennent rarement compte des aspects complexes du commerce électronique.

La stratégie régionale en matière de commerce électronique et la feuille de route pour le Pacifique constituent un point de départ pour la réforme et l'adaptation de ces politiques. La stratégie décrit 54 mesures pour renforcer le commerce en ligne, les politiques et l'environnement réglementaire dans le Pacifique.

Le rapport de la CNUCED fournit des informations et des données pour guider la mise en œuvre de la stratégie et garantir un processus décisionnel plus éclairé.

Une initiative conjointe

Le rapport a été élaboré dans le cadre du Programme d'économie numérique du Pacifique, administré conjointement par le FENU, la CNUCED et le Programme des Nations unies pour le développement.

Ce programme soutient le développement d'économies numériques inclusives dans les États fédérés de Micronésie, les Fidji, Kiribati, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, la République des Îles Marshall, Samoa, les Îles Salomon, le Timor-Leste, Tonga et Vanuatu.

Il est financé par le gouvernement australien et l'Union européenne.