MACHINE NAME = WEB 2

La Gambie optimise ses opérations douanières et multiplie ses recettes commerciales

28 février 2024

Le logiciel d'automatisation douanière de la CNUCED aide ce pays d'Afrique de l'Ouest à accroître son potentiel commercial et à percevoir des recettes douanières record en 2023.

© Adobe Stock/Anze Furlan | Des camions font la queue dans un terminal portuaire à Banjul, en Gambie.

La Gambie, le plus petit pays d'Afrique continentale, a vu ses recettes douanières augmenter de 23 % en 2023, un an après avoir mis en place la dernière version du Système Douanier Automatisé de la CNUCED « SYDONIAWorld » (AYCUDAWorld, selon son acronyme en anglais).

L’Autorité fiscale de la Gambie a déclaré des recettes mensuelles record en mars 2023, atteignant 1,5 milliard de dalasi gambiens (environ 22,1 millions de dollars, en utilisant le taux de change actuel), un chiffre qui a été dépassé en juillet avec 1,6 milliard de dalasi (environ 23,6 millions de dollars).

À la fin de l'année, les recettes douanières atteignaient 15,6 milliards de Dalasi gambien (environ 230 millions de dollars), dépassant de 4 % l'objectif fixé par le gouvernement pour 2023.

En annonçant les résultats, le commissaire général de l’Autorité fiscale de la Gambie, Yankuba Darboe, a souligné l'impact des réformes et des stratégies visant à accroître l'efficacité, la transparence et à optimiser la collecte des recettes, en déclarant que la contribution du système SYDONIAWorld de la CNUCED était "considérable".

"L'impact immédiat de l'effort commun de la CNUCED et de l’Autorité fiscale de la Gambie en termes financiers est colossal", a déclaré Shamika N. Sirimanne, directrice de la technologie et de la logistique à la CNUCED.

Simplifier le commerce en Gambie

La mise en œuvre du système SYDONIAWorld, qui s'inscrit dans le cadre d'efforts plus vastes déployés avec la CNUCED pour simplifier les formalités douanières et améliorer la facilitation du commerce, a joué un rôle essentiel dans la modernisation des opérations douanières de ce pays d'Afrique de l'Ouest. En 2022, environ 80 % des paiements douaniers ont été effectués par voie électronique.

Le ministre des finances et de l'économie du pays, Seedy Keita, a déclaré que le nouveau logiciel d'automatisation des douanes "améliorerait considérablement la facilité et la rapidité des opérations commerciales en Gambie, ce qui est essentiel pour réaliser notre rêve de devenir une destination compétitive et favorable à l'investissement direct étranger".

Le pays, dont le littoral étroit s'ouvre sur l'océan Atlantique, dépend considérablement du commerce. Il exporte principalement des denrées alimentaires, notamment des noix et du poisson, ainsi que des matières premières agricoles telles que le coton non transformé. Il importe principalement d'autres denrées alimentaires, du carburant et des machines.

S'appuyer sur un historique de collaboration

La collaboration entre la CNUCED et le gouvernement gambien sur l'automatisation des douanes remonte à 1999 avec le lancement du premier système de gestion des douanes du pays. Ce partenariat de longue date a franchi une étape importante en 2019 avec le projet de mise à niveau vers le système plus avancé SYDONIAWorld, grâce à un financement de la Banque africaine de développement (BAD).

Ce projet essentiel consistait à créer un prototype national de SYDONIAWorld et nécessitait une réforme fondamentale des formalités douanières du pays et un soutien au gouvernement pour l'introduction de nouvelles réglementations.

Préparer le terrain

Avant le lancement du SYDONIAWorld, la CNUCED a entrepris d'importants travaux préparatoires pour garantir une mise en œuvre réussie. Elle a notamment formé des fonctionnaires pour qu'ils puissent gérer et s'approprier pleinement le nouveau système.

Des ateliers ont également été organisés pour familiariser les entreprises avec les avantages du système et les changements à venir dans leurs procédures opérationnelles.

Mme Sirimanne a déclaré que la CNUCED s'attend à ce que le système SYDONIAWorld continue à renforcer l'efficacité du dédouanement et la collecte des recettes dans les années à venir, ce qui stimulera davantage l'économie gambienne et améliorera son potentiel commercial.

Le Système Douanier Automatisé (SYDONIA ou ASYCUDA, selon son acronyme en anglais) est un système informatisé de gestion douanière développé par la CNUCED, qui renforce l'efficacité du commerce international.

Au cours des quatre dernières décennies, elle a aidé plus de 100 pays à moderniser leurs procédures douanières, rationalisant des milliards de transactions et jouant un rôle essentiel dans la facilitation des échanges, la croissance économique et l'augmentation des recettes.